27.09.2020
Nouvelle de 17 h Une jeune Rimouskoise citée en exemple

Une jeune Rimouskoise citée en exemple

Une adolescente de Rimouski et élève finissante de l’école Paul-Hubert, Priscilla Touchette Martin, constitue un bel exemple pour tous les jeunes de son âge.

Priscilla vient d’être la seule élève de niveau secondaire au Québec à recevoir la médaille du Lieutenant-Gouverneur, J.-Michel Doyon, pour l’année académique qui vient de se terminer.

« C’est le responsable de la vie étudiante, des activités parascolaires et des loisirs de l’école, David Decoste, qui m’a inscrite au concours. J’ai appris la nouvelle en recevant la médaille par la poste qu’il y a quelques semaines. J’ai été surprise et étonnée. Je ne m’y attendais pas. Ça m’a rendue fière de moi et c’est un peu le but », confie Priscilla.

Celle-ci est la fille de Christian Martin et Natacha Touchette. Une autre Natacha, Saint-Pierre celle-là, fait aussi partie de sa vie comme « belle-maman adoptive », puisqu’elle est la conjointe du père de Priscilla.

Le journal le soir, en entrevue exclusive avec la récipiendaire, lui a demandé si c’était un poids, de constituer un exemple pour les autres jeunes. « C’est un poids que je suis capable de supporter, car je me suis habituée. Je crois que les efforts que je mets pour rendre la vie étudiante meilleure à l’école, en m’impliquant dans le plus d’organisations possible, m’ont valu ce prix. J’ai donné de mon temps comme membre de comité et comme bras droit du président, au gouvernement étudiant; j’ai été impliquée dans la vente de « smoothies »; j’ai été dans le comité de l’album des finissants et dans le comité du bal des finissants. »

Un bal pas comme les autres

« Nous n’avons malheureusement pu avoir de bal comme les autres, en raison de la crise du coronavirus, mais nous nous sommes débrouillés pour tenir une activité de fin d’année à l’école, le jour prévu pour le bal, où on a reçu nos diplômes et où on a pu faire une séance de photos avec nos habits de bal. Avec le conseil étudiant, nous imaginions des projets que nous proposions à la direction, comme d’avoir des bacs de compost à l’école », explique aussi Priscilla.

Aimer l’école

S’impliquer dans la vie étudiante est un bon moyen d’aimer aller à l’école quand on arrive au secondaire, constate Priscilla Touchette-Martin.

« L’année prochaine, je vais étudiant en arts, lettres, communications et théâtre au Cégep de Rimouski lors de la prochaine année académique. J’ai décidé ce que je veux faire comme carrière : je souhaite être enseignante. J’aime l’école », prévoit la jeune femme.

« Pour avoir du plaisir à l’école, le truc c’est de voir ce que l’école nous apporte de bon, pas ce qu’elle nous apporte de moins bon. Ce que je vois dans l’école, ce n’est pas le bout cours-enseignant. Ce que je vois, c’est un milieu de vie et des enseignants qui sont là pour nous aider à apprendre et qui s’en font un plaisir. Ce que je vois, aussi, c’est que s’impliquer, c’est une très bonne façon d’aimer l’école. Quand j’ai des réunions à l’école, je n’y vais pas de reculons, donc, je ne vais pas à l’école de reculons les jours de classe », estime Priscilla Touchette Martin.

Vous rencontrerez peut-être Priscilla cet été, puisqu’elle travaille à la pharmacie Jean-Coutu de la rue Saint-Germain, comme caissière, conseillère et étalagiste. Elle habite dans le district Terrasse Arthur-Buies, … à 15 minute de l’école!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×