09.08.2020
Actualités Politique Service Canada ne répond plus

Service Canada ne répond plus

«L’Est du Québec est privé d’un service essentiel»

Les députés trois députés du Bloc Québécois dans l’Est du Québec dénoncent l’absence de disponibilité de Service Canada dans la région.

Kristina Michaud, d’Avignon–La Mitis–Matane– Matapédia, Marilène Gill, de Manicouagan, et Maxime Blanchette-Joncas, de Rimouski– Neigette–Témiscouata–Les Basques, demandent au gouvernement fédéral de rouvrir promptement les bureaux de Service Canada dans l’Est-du-Québec. Le gouvernement fédéral a annoncé la réouverture de 90 des 310 succursales de Service Canada, dont trois au Québec : celles de Montréal, de Québec et de Gatineau.

Il refuse cependant de rouvrir les succursales des régions éloignées sous prétexte de la COVID-19, ce qui constitue un non-sens pour l’équipe de députés bloquistes de l’Est-du-Québec.

« Plusieurs semaines après la réouverture de commerces considérés comme non essentiels, il demeure toujours impossible pour les gens de chez nous d’obtenir un service en personne de Service Canada et de faire cheminer leur dossier. Je pense par exemple à ceux qui attendent la prise de données biométriques pour obtenir leur permis de travail. En pleine pénurie de main-d’œuvre, le gouvernement leur dit encore d’attendre! », déclare Kristina Michaud.

Service essentiel

« Service Canada est pratiquement le seul service gouvernemental qui demeure fermé. Il s’agit pourtant d’un service essentiel pour notre population, plus particulièrement pour les gens les plus vulnérables. C’est donc une énième preuve qu’Ottawa ne comprend strictement rien aux réalités des régions éloignées où la population est vieillissante et où l’accès à Internet est souvent limité, sinon absent. La prestation de services en personne reste nécessaire », poursuit Marilène Gill.

« C’est d’autant plus insensé de prétexter la COVID-19 pour la non-réouverture des bureaux dans les régions éloignées, alors que le respect des consignes sanitaires est possible et que le gouvernement décide de rouvrir des succursales dans les zones chaudes, les plus touchées par le virus, telles que le centre-ville de Montréal. Aucun argument du gouvernement ne tient la route! », renchérit Maxime Blanchette-Joncas.

Citoyens démunis

Quotidiennement, les équipes des députés du Bloc Québécois disent recevoir des appels de citoyens incapables d’obtenir du soutien de Service Canada, malgré les nombreuses heures passées à tenter de les joindre par téléphone, et ils les soutiennent dans leurs démarches.

Les trois députés bloquistes exigent à nouveau une réouverture complète des bureaux situés sur le territoire du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×