02.12.2020
Gouvernement du Québec
Actualités Économie Huit conditions pour assurer la survie du transport aérien régional

Huit conditions pour assurer la survie du transport aérien régional

La cellule de crise sur le transport aérien régional présente au ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, les huit conditions de succès à réunir, dès maintenant, pour assurer la survie du transport aérien régional au Québec.

Ces conditions réclament de :

  1. Soutenir financièrement la consolidation des activités des transporteurs aériens régionaux;
  2. Proposer un dédommagement viable aux clientes et clients qui ont acheté des billets pour les liaisons régionales qui sont actuellement en rupture de service;
  3. Ouvrir le dialogue avec Air Canada, Air Transat et WestJet pour faciliter les correspondances nationales, transfrontalières et internationales;
  4. Compenser les pertes de revenus des aéroports régionaux, qui se chiffrent à un manque à gagner de l’ordre de 1,4 M$ mensuellement;
  5. Supporter le développement d’un plan intermodal afin de connecter les infrastructures de transports, dont les aéroports;
  6. Élargir les critères d’admissibilité du Programme québécois de réduction des tarifs aériens (PRTA) pour y inclure les touristes, les travailleuses et travailleurs et les étudiantes et étudiants;
  7. Assouplir les règles d’admissibilité du Programme québécois d’aide pour les dessertes aériennes régionales (PADAR) afin de favoriser l’arrivée de nouveaux joueurs sur un marché;
  8. Demander à Transports Canada d’accélérer les autorisations pour les nouvelles dessertes, conformément au Règlement de l’aviation canadien et aux Normes de service aérien commercial.

Un chantier sur la redéfinition du transport aérien s’impose

Pour les membres de la cellule de crise, le gouvernement du Québec doit lancer, dans les plus brefs délais, un chantier pour redéfinir le transport aérien au Québec, et ce, en ayant comme priorités la pérennité, l’accessibilité, la sécurité, l’intermodalité et le développement régional. Les organisations membres de la cellule ont également signalé au ministre que l’avenir du transport aérien ne pouvait se faire sans les transporteurs aériens régionaux qui exercent déjà leurs activités au Québec.

Les membres de la cellule de crise souhaitent que les gouvernements fédéral et provincial jouent un rôle de premier plan dans la relance du transport aérien régional. Les municipalités, les organisations économiques et la population sont motivées à être les parties prenantes d’une solution durable.

Au cours des prochains jours, la cellule de crise sur le transport aérien régional rencontrera le gouvernement fédéral, les principaux transporteurs régionaux ainsi que les partenaires du milieu aérien qui développent en ce moment divers projets de transport.

La cellule de crise regroupe l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ), le Conseil du patronat du Québec (CPQ), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le Réseau québécois des aéroports (RQA) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ).
 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×