26.09.2020
Nouvelle de 17 h La volonté de maintenir un centre-ville animé est toujours là

La volonté de maintenir un centre-ville animé est toujours là

La P’tite Grenouille de la rue Saint-Germain Ouest propose aussi des spectacles

Tout comme la Taverne 666 sur la rue Saint-Germain Est, qui faisait l’objet d’un reportage dans nos pages en fin de semaine dernière, le bar La P’tite Grenouille de la rue Saint-Germain Ouest manifeste son intention d’investir dans la culture pour proposer un centre-ville vivant aux Rimouskois et aux visiteurs.

Tandis que la Taverne 66 présentait un premier spectacle dimanche, le bar La P’tite Grenouille Rimouski a commencé à présenter des spectacles deux jours auparavant, vendredi.

Résister malgré tout

Même si les propriétaires de bars auront d’autres bâtons dans les roues avec la situation de la COVID-19, des contraintes impliquant notamment le port du masque dans les endroits publics, la limite du nombre de clients et l’application des mesures sanitaires, le copropriétaire de La P’tite Grenouille, Steven Guimond Corriveau, croit qu’il faut serrer des dents et aller de l’avant.

« On va pouvoir poursuivre nos activités, en espérant que les choses s’améliorent parce qu’on « roule » présentement à 25% de nos capacités. Nous allons juste demeurer en « mode » limité pour nous assurer de garder le contrôle et poursuivre progressivement notre réouverture. Évidemment, on trouve ça « intelligent » de nous ajouter d’autres contraintes. On dirait que le gouvernement se lave les mains des problèmes de l’industrie », ironise le tenancier.

Pression

« On nous ajoute une pression supplémentaire. L’ironie est que le gouvernement nous dit de se laver les mains au sens propre (pour combattre le virus), mais que lui s’en lave les mains au sens figuré. Il faut faire avec et aller de l’avant du mieux qu’on peut, même si on a l’impression d’être abandonné. On aurait pu souhaiter un déconfinement par région. On se demande encore pourquoi nous subissons en région les impacts des histoires qui se sont passées ailleurs. La très grande majorité de notre industrie est sensibilisée et fait ce qu’il y a à faire. Nous sommes très disciplinés », affirme Steven Guimond Corriveau.

Relancer

« Vendredi dernier, nous avons présenté l’excellent musicien de la région David Pineau, qui travaille sur son nouvel album avec un artiste réputé, David Jalbert. Pour relancer progressivement le volet spectacle, qui est l’ADN de notre entreprise, nous proposerons encore gratuitement des artistes tous les vendredis, de 19 h à 20 h 30. Nous offrons cette semaine le spectacle du Rimouskois Maxime Fortin. Nous souhaitons aussi poursuivre notre tradition de présenter autant des artistes locaux que des artistes d’envergure provinciale. Le volet humour sera aussi de retour éventuellement. Nous avons produit par le passé les spectacles des finissants de l’École nationale de l’humour, dont Dominic Paquet, Jerr Alain, Alex Roof, Martin Perizzolo et bien d’autres », rappelle Steven Guimond Corriveau.

Dans les artistes de la scène musicale, le bar rimouskois a accueilli notamment par le passé les BB , Bob Bissonnette, Cayouche, Les Respectables, Willy William, Fouki, Travis Cormier, Vilain Pingouins, les 2Frères, Max D’Astous, Suroît, Bod’haktan, Grimskunk, David Jalbert et le groupe gaspésien Quimorucru.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×