11.08.2020
Actualités Environnement Dénouement hâtif du dossier de l’eau potable à Rimouski

Dénouement hâtif du dossier de l’eau potable à Rimouski

Le dossier de la contamination de l’eau potable au centre-ville de Rimouski connaît un dénouement heureux et plus rapide que prévu.

Le directeur général, Claude Périnet, et le directeur du Service de génie, Rémi Fiola, avaient indiqué hier dans un point de presse qu’il pourrait falloir deux ou trois jours pour cerner et régler le problème, en raison notamment du temps requis pour les tests. On prévoyait effectuer certaines inspections en parallèle.

Quelque 6 000 personnes ont été touchées par un avis d’ébullition en raison de la découverte d’une bactérie. Cela faisait 18 ans qu’une telle situation s’était produite.

La Ville informe finalement, dès cet après-midi, les résidents du quadrilatère allant du fleuve à la rue Saint-Pierre et de l’avenue de la Cathédrale à Léonidas, incluant les rues Doucet, du Rallye et Saint-Germain Est que l’avis d’ébullition d’eau est maintenant levé.
« Les résultats confirment que l’eau du réseau d’aqueduc peut être consommée sans être préalablement bouillie. Aucun coliforme n’a été détecté, incluant la bactérie E. coli, dans les derniers résultats d’échantillonnage » mentionne un communiqué de la Ville.
« Nous sommes soulagés que la situation soit rapidement de retour à la normale. Toutes les normes du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont été respectées, ce qui nous permet de lever l’avis d’ébullition pour tous les citoyens et commerçants touchés. Nous sommes très satisfaits de pouvoir distribuer une eau de qualité à toute la population », déclare Marco Desbiens, directeur général adjoint à la Ville de Rimouski.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×