20.10.2020
Actualités Environnement La MRC de La Mitis initie une première, en environnement

La MRC de La Mitis initie une première, en environnement

La Municipalité régionale de comté (MRC) de La Mitis devient la première, au Québec, à adopter une stratégie de bannissement des produits de plastique à usage unique.

L’organisme de concertation municipale a procédé à cette annonce ce matin, en présence de nombreux élus municipaux et dignitaires, dont le député de Matane-Matapédia qui est aussi le représentant de La Mitis, Pascal Bérubé.

Cette stratégie, adoptée en séance du conseil le 15 juillet dernier, vise la réduction à la source de produits grandement polluants que sont les sacs d’emplettes à usage unique, les produits de styromousse et les produits de plastique sans numéro. Elle positionne aussi La Mitis comme une pionnière face à ce fléau qui représente, selon le préfet de la MRC, Bruno Paradis, 30 tonnes de matériaux qui ne peuvent être recyclés chaque année, à un coût de 120$ la tonne par citoyen, par municipalité.

Des exemples de contenants compostables. (Photo: courtoisie)

« Je suis très fier de nos maires de La Mitis qui se sont vite mis d’accord sur la pertinence de cette stratégie », a commenté le préfet Paradis, aussi maire de Price.

Un succès

« Les municipalités sont de plus en plus nombreuses à bannir les sacs d’emplettes en plastique, et c’est un pas dans la bonne direction, mais en intégrant aussi les plastiques à usage unique utilisés dans la restauration rapide, on augmente grandement le niveau de réduction. En procédant ainsi, on suit l’exemple de Sainte-Flavie et de Vancouver, et La Mitis fera partie des pionniers pour le bannissement des plastiques à usage unique. L’adoption d’alternatives à ces types de plastique à Sainte-Flavie a été un succès et nous espérons que plusieurs autres villes et municipalités du Québec emboîteront le pas pour stopper ce fléau », a ajouté monsieur Paradis.

Bruno Paradis (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Politique environnementale

« La Ville de Mont-Joli a adopté au cours des dernières années différentes mesures pour réduire son empreinte environnementale, mais nous savons qu’il faut faire encore plus, et nous le ferons. Dans un proche avenir, dans la foulée de la stratégie adoptée aujourd’hui par la MRC de La Mitis, nous dévoilerons notre politique environnementale, afin de raffermir notre volonté de lutter contre la prolifération du plastique. Certes, le défi est grand, mais il n’est pas insurmontable. Je compte sur nos concitoyens, nos institutions, commerces et industries pour emboîter le pas à ce qui nous paraîtra dans peu de temps comme tout à fait normal », a renchéri Martin Soucy, maire de la Ville de Mont-Joli.

Travail collectif

« C’est une grande fierté pour le député que je suis et qui représente La Mitis. Nous sommes les premiers, nous sommes des pionniers. Ça démontre toute l’importance qu’on accorde à l’environnement ici, dans le concret. À partir de maintenant, le travail collectif qu’on a à faire, c’est un travail collectif, de pédagogie pour que l’ensemble de nos commerces, de nos institutions et de nos citoyens, concrètement, bannisse le plastique à usage unique et les styromousses. Je ne veux plus en voir sur le territoire de La Mitis et j’espère que ça inspirera aussi les MRC de la Matapédia et de la Matanie », a dit monsieur Bérubé.

Mise en place

 La Stratégie de bannissement des produits de plastique à usage unique de la MRC de La Mitis prévoit l’adoption prochaine d’un règlement à cet effet par chacune des 16 municipalités qui la composent afin d’avoir une cohérence sur l’ensemble du territoire. L’entrée en vigueur de ces règlements est prévue pour le 1er janvier 2021, avec une période de transition pour permettre aux commerçants d’écouler leur inventaire.

Les commerçants pourront compter sur un accompagnement afin de faciliter l’adoption d’alternatives à ces produits et une campagne d’information pour les citoyens est prévue. Tant la campagne d’information que l’accompagnement des commerçants seront pris en charge par la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles des MRC de La Matapédia et de La Mitis.

Application du règlement

 Le règlement s’appliquera aux sacs d’emplettes de plastique à usage unique, aux produits styromousse et aux produits de plastique sans numéro, distribués pour des fins de transport à un consommateur par un commerçant ou utilisés pour la livraison par un commerce situé sur le territoire de la MRC, dans le cadre des activités d’un commerce offrant un bien ou un service. Le règlement inclut notamment, mais ne se limite pas, aux épiceries, aux restaurants, aux traiteurs, aux dépanneurs, aux commerces de détail, aux quincailleries, aux pharmacies, aux salons de coiffure, aux bibliothèques, aux lieux culturels, etc.

Le règlement s’appliquera également à ces mêmes produits dans le cadre d’événements, de tournois, de festivals, de salons, de congrès et d’autres activités de nature comparable.

Quelques exemples

Ainsi, dans le cadre de leurs activités, les commerçants et organisateurs d’événements devront utiliser des alternatives écologiques pour remplacer:

 – Les produits de styromousse : contenants pour repas à emporter ou à consommer sur place, verres à café;

– Les produits de plastique sans numéro : ustensiles, pailles, contenants pour repas, verres à jus;

– Les sacs d’emplettes en plastique à usage unique;

– Les sacs de plastique pour les circulaires.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×