28.10.2020
Nouvelle de 19 h Le recteur de l’UQAR recevra une indemnité de départ substantielle

Le recteur de l’UQAR recevra une indemnité de départ substantielle

Le Journal Le Soir a appris, via une demande d’accès à l’information, que le recteur de l’Université du Québec à Rimouski, Jean-Pierre Ouellet, partira à la retraite en décembre prochain avec une indemnité de départ de 210 212 $.

« Il est pertinent de vous mentionner tout d’abord que les chefs d’établissements du réseau de l’Université du Québec, dont fait partie l’UQAR, sont nommés par décret par le gouvernement du Québec. C’est également par décret que leur traitement salarial est fixé », indique le secrétaire général et vice-recteur à la vie étudiante, Me David Ouellet, qui a répondu rapidement à la demande d’information.

Ce dernier précise que : « conformément aux règlements de l’Université du Québec, et dans le respect des règles régissant les conditions d’encadrement de la rémunération des membres de direction supérieure édictées par le gouvernement, tenant compte du parcours de monsieur Ouellet à l’UQAR, il aura droit à une indemnité de départ de 210 212 $. »

Départ en décembre

Rappelons que l’UQAR a confirmé la semaine dernière le départ à la retraite en décembre du 8e recteur de son histoire. Jean-Pierre Ouellet tournera alors la page sur une carrière de plus de 30 ans dans le monde universitaire. M. Ouellet a été nommé recteur de l’Université du Québec à Rimouski en 2012. Au cours de son rectorat, l’Université a enrichi son offre de programmes dans plusieurs domaines et a affirmé son leadership en recherche sur les scènes nationale et internationale. En outre, les partenariats avec des acteurs clés se sont multipliés pour le bénéfice à la fois de l’UQAR et de son milieu.

« Je suis très fier d’avoir été associé à l’UQAR et d’avoir contribué à son essor à travers les diverses fonctions que j’ai occupées. Après une trentaine d’années dans le milieu universitaire, le temps est venu pour moi d’entamer une nouvelle étape de vie. Je retiendrai avant tout de l’UQAR la force, le dynamisme et la solidarité de sa communauté universitaire. Ces atouts se traduisent dans la qualité de la formation et de l’importance de la recherche et représentent un vibrant plaidoyer montrant que ce n’est pas la taille d’une université qui fait sa grandeur », mentionne le recteur Ouellet.

Jean-Pierre Ouellet est le huitième recteur de l’UQAR. Diplômé au baccalauréat en biologie (1984), il a été le premier diplômé à avoir dirigé l’Université.

L’Université du Québec encadrera le processus pour nommer une ou un successeur. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×