27.10.2020
Nouvelle de 17 h Hausse marquée du soutien aux projets des aînés

Hausse marquée du soutien aux projets des aînés

Les aînés de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques bénéficieront de près de 370 000 $ dans le cadre du programme Nouveaux Horizons, cette année, soit presque 80 000 $ de plus que l’an dernier.

Le député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, se réjouit de constater que ceux qui ont contribué à faire de notre région ce qu’elle est aujourd’hui pourront ainsi mettre en œuvre différents projets qui leur tiennent à cœur.

« Que ce soit pour acquérir du mobilier, rénover des infrastructures, organiser des cours de toutes sortes ou climatiser des locaux, les 27 projets retenus répondront à des besoins concrets, directs et immédiats », explique monsieur Blanchette-Joncas.

On s’ajuste à la pandémie

« Je constate que nombre de projets retenus visent à adapter les aînés aux impacts de la pandémie. Ainsi, certains consistent à les initier aux nouvelles technologies, afin de briser leur isolement en raison des contacts restreints pour prévenir la propagation du virus », ajoute-t-il.

De façon plus générale, concernant les préoccupations des aînés, le député Blanchette-Joncas rappelle qu’il s’agit d’un souci constant pour son parti, le Bloc Québécois :

« Avant même la pandémie, nous sommes intervenus régulièrement pour réclamer d’Ottawa qu’il augmente le soutien accordé aux personnes âgées de plus de 65 ans. Malheureusement, non seulement le gouvernement de Justin Trudeau a fait la sourde oreille à nos représentations, mais il a aussi tardé à leur verser une aide bien timide pour pallier l’inflation causée par cette situation exceptionnelle », rappelle Maxime Blanchette-Joncas, faisant allusion au chèque d’un maximum de 500 $ consenti récemment.

Québécois désavantagés

Le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques s’inquiète par ailleurs de la mauvaise surprise que beaucoup de concitoyens âgés ont eue récemment.

 « Mon équipe et moi avons reçu de nombreux messages de personnes ayant subi une réduction de leur pension de vieillesse fédérale ou de leur supplément de revenu garanti. Ce résultat découle du fait que le Canada tient compte de l’indexation du Régime des rentes du Québec, ce qui les désavantage actuellement. Je tiens à dire à mes concitoyens touchés que le Bloc Québécois est bien au courant de cette situation et qu’il talonnera le gouvernement libéral pour qu’il leur rende justice », assure-t-il.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×