25.10.2020
Actualités Économie La nouvelle Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie entre en...

La nouvelle Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie entre en fonction

L’organisme qui doit gérer les ports de l’Est du Québec après leur transfert de propriété par le gouvernement fédéral, la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, est maintenant en fonction.

Tel que le rapportait récemment le journal le soir, la Société en est à poser les premiers jalons de son règne. Après la première réunion formelle des administrateurs, on travaille à sélectionner un directeur général après les entrevues finales.

En vertu d’une entente intervenue entre le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec en septembre 2018, le ministère des Transports du Québec est propriétaire des ports de mer de Gros-Cacouna, Rimouski, Matane et Gaspé depuis le 30 mars 2020.

Le gouvernement du Québec, par l’entremise du ministère des Transports du Québec et du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec, a mandaté la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, compte tenu de son expertise dans le domaine, de se doter d’une filiale afin d’assurer la gestion des quatre ports ci-avant mentionnés.

Cette filiale portant le nom de Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie constituée le 13 mars 2020, a débuté ses activités d’opération portuaires, le 30 mars 2020. La première réunion du conseil d’administration a eu lieu le 7 juillet 2020 et tous les administrateurs étaient dorénavant en fonction.

Dossiers prioritaires

« Le conseil d’administration est composé d’un représentant de chacun des milieux portuaires, du ministère des Transports, du ministère de l’Économie et de l’Innovation, de la Société industrielle et portuaire de Bécancour et de diverses personnes ressources (voir la liste des membres en annexe). La société portuaire a déjà amorcé ses premiers dossiers prioritaires » a déclaré le président du conseil d’administration de cette nouvelle instance, Gaétan Lelièvre.

Gaétan Lelièvre (Photo: courtoisie Facebook-Gaétan Lelièvre)

Parmi ces dossiers prioritaires, il y a  notamment :

 – La poursuite des travaux de réhabilitation des infrastructures déjà en cours au sein de certains de ses ports ;

– Des discussions avec la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour en regard des modalités de collaboration entre les deux instances ;

– L’établissement des priorités d’intervention avec les deux principaux ministères québécois impliqués dans le dossier de la Société, soit le ministère des Transports du Québec, en tant que propriétaire, et le ministère de l’Économie et de l’Innovation principalement concerné par le volet économique du dossier ;

– L’engagement du personnel de la société, notamment un(e) PDG dont le processus est déjà en cours ;

 – L’établissement d’un plan d’action, en concertation avec les acteurs du milieu, pour chacun des quatre ports, le tout dans une perspective de complémentarité, de développement et de diversification économique régionale.

Le conseil d’administration de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie est confiant que les quatre ports de mer dont il a la responsabilité s’avéreront des outils de développement majeurs pour les deux régions et le Québec.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×