24.10.2020
Actualités Environnement Les moteurs tournant au ralenti seront interdits

Les moteurs tournant au ralenti seront interdits

La Ville de Rimouski adoptera le règlement bientôt

Le conseil municipal de Rimouski prévoit d’adopter, lors de sa prochaine assemblée ordinaire, un règlement qui empêchera de laisser tourner les moteurs des véhicules à combustion à l’arrêt, pendant plus d’une minute.

Par ce règlement, les propriétaires de véhicules utilisant le diesel ou l’essence ordinaire qui laisseraient tourner leur moteur pendant plus d’une minute à l’arrêt seraient passibles d’une amende dont l’importance demeure à préciser.

Partage de connaissances

« Ce futur règlement découle entre autres choses d’une assemblée du conseil municipal, où un monsieur dénommé Nicolas Lambert, qui est biologiste et accorde beaucoup d’importance à l’environnement, était venu nous faire des suggestions. Ce qui est intéressant avec ce monsieur, c’est qu’il vient nous voir au conseil municipal sans être en fonction « confrontation », mais plutôt en fonction « partage des connaissances. » Il avait suggéré que la Ville adopte un règlement sur les moteurs qui tournent au ralenti à l’arrêt », rappelle le maire, Marc Parent.

« Nous avons retenu cette proposition dans le cadre du fonds Éco-responsable. L’administration municipale a fait ses devoirs, de sorte que nous avons annoncé ce soir qu’on allait de l’avant avec l’adoption de ce règlement. Il y a certaines exclusions en lien avec les services d’urgence, par exemple, ou d’autres pour des raisons médicales, car certaines personnes peuvent être plus sensibles au froid », ajoute monsieur Parent.

Est-ce que cette application s’appliquera aux personnes qui ont un démarreur à distance? Tout à fait! Même en janvier.

« De façon générale, pour les véhicules automobiles, on parle d’un maximum d’une minute, au ralenti, à l’arrêt. Pour les camions utilisant le diesel, l’été, ce seront cinq minutes au maximum. À partir du moment où la température descend au dessous de zéro, ce seront 10 minutes. Au même titre que les camions municipaux qui s’arrêtent automatiques après un certain nombre de minutes, les camions industriels vont devoir la même chose », suggère monsieur Parent.

Première au Québec

Aussi, ce règlement impliquerait les véhicules à moteur nautiques, ce qui serait une première au Québec.

« Lorsqu’on sort l’hiver, habituellement, on est habillés pour l’hiver », note monsieur Parent lorsqu’interrogé sur la période hivernale. « On sort, on démarre la voiture, on laisse le moteur de la voiture tourner 30 secondes. Ensuite, on part et la température de la voiture remonte. Au même titre qu’il y a des règlements sur la vitesse qu’on dépasse à l’occasion, sans nécessairement recevoir une contravention, c’est principalement un outil de sensibilisation et d’éducation. »

La population le veut

« On demande à la population de limiter l’usage de son moteur parce que ça produit des gaz à effet de serre. Et s’il y a exagération, il y aura des constats d’infractions qui pourraient être émis. La population elle-même demande qu’on pose des gestes pour l’environnement. Plusieurs citoyens ont des préoccupations importantes. Les membres du conseil municipal également ont des préoccupations importantes sur la préservation de la planète, moi le premier. On a mis sur pied un fonds Éco-responsable de 250 000 $ par année qu’on investit chaque année sur des initiatives pour protéger la planète. Ce règlement est une de ces initiatives », conclut monsieur Parent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×