20.10.2020
Actualités Océanic Toutes les parties locales de l’Océanic seront télévisées

Toutes les parties locales de l’Océanic seront télévisées

Une 26e saison pas comme les autres débutera le 2 octobre

L’Océanic prend les moyens pour fidéliser sa clientèle en cette saison où elle ne pourra pas assister aux matchs au Colisée Financière Sun Life. 

L’équipe a annoncé cet avant-midi que ses 30 parties locales seront présentées à la télévision. La chaine Ma communauté de TELUS TV bonifiera son offre en produisant et diffusant en direct toutes les rencontres.

« Dès le jour 1 du plan de relance de nos activités, notre focus a été tourné vers nos partisans afin de s’assurer qu’ils gardent le goût de revenir quand on aura passé à travers la pandémie. C’est dans ce contexte que nous sommes fiers d’annoncer que nos 30 matchs seront télévisés. Il y a des coûts importants reliés à ça. Nous sommes vraiment privilégiés de pouvoir compter sur un partenaire comme TELUS », mentionne le président de l’équipe, Éric Boucher. 

L’Océanic devient ainsi la première équipe de la LHJMQ à offrir tous ses matchs locaux à la télé et, possiblement aussi, à l’échelle canadienne.

M. Boucher a aussi rappelé que l’équipe change d’antenne à la radio. Elle passe d’Énergie (Bell) à CFYX FM93, propriété du Groupe Simard, qui diffusera les 60 parties de l’équipe ainsi que celles des séries. Des émissions d’avant et d’après-match de 30 minutes sont intégrées à la radiodiffusion.

Déjà très présente sur les réseaux sociaux, l’Océanic ajoutera quelques nouveautés en début de la saison. « Avec tous les efforts en place, je dirais que même sans avoir de partisans à nos parties, on n’aura jamais été aussi près d’eux », a ajouté M. Boucher.

De fidèles partenaires

Dans le même ordre d’idées, l’Océanic se dit privilégié de compter sur l’appui de ses partenaires financiers malgré la crise sanitaire et ses effets sur l’économie. « 90 % de nos partenaires nous ont fait part qu’ils allaient nous accompagner dans cette pandémie », assure le copropriétaire, Alexandre Tanguay.

Aide financière du Gouvernement du Québec ou pas, M. Tanguay se dit confiant que la saison pourra se dérouler sans trop de problèmes. « La grande majorité de nos partenaires nous appuient et nos propriétaires locaux font de même. Assurément qu’il faudra avoir une réinsertion d’argent de la part de nous et des propriétaires locaux également. On fait abstraction de l’aide possible du gouvernement tant qu’on ne l’a pas. On était dans les formations qui étaient prêtes à recommencer ses activités, peu importe l’aide gouvernementale. On ne peut pas compter sur le gouvernement en tout temps. On était prêt à assumer les coûts durs auxquels on fera face au cours des prochains mois et prochaines années parce que, financièrement, la ligue et les équipes feront face à beaucoup de défis pour les deux, trois, quatre prochaines années », explique-t-il.

Le budget annuel de l’Océanic s’approche des 3 millions $. Un peu plus de 50 % des revenus proviennent de la billetterie et des concessions à l’intérieur du Colisée.  

À venir également : « Les jeunes ne rêvent pas de se battre sur la glace du Colisée Financière Sun Life » – Alexandre Tanguay

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×