25.10.2020
Actualités Éducation Le Bas-Saint-Laurent obtiendra 226 nouvelles places en garderie

Le Bas-Saint-Laurent obtiendra 226 nouvelles places en garderie

Le gouvernement du Québec lance un appel de projets pour la création 4 359 nouvelles places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance, dont 226 nouvelles places pour la région Bas-Saint-Laurent.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a fait cette annonce aujourd’hui en réaffirmant son engagement à résorber le déficit de places et à passer à l’état d’équilibre.

La ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, ainsi que le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, se réjouissent également de cette annonce qui profitera à de nombreuses familles. 

Les places seront réparties de la façon suivante entre les territoires de bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial.

Nom du territoire de bureau coordonnateur de la garde en milieu familialTotal de places
MRC de Rimouski-Neigette166
MRC de Rivière-du-Loup60

En parallèle de l’appel de projets annoncé aujourd’hui, 420 places subventionnées sont présentement en développement sur le territoire du Bas-Saint-Laurent. Ces places ont été octroyées dans de précédents appels de projets dont le développement est présentement accéléré grâce au Plan d’accélération de l’accessibilité des places (PAAP) annoncé par le ministre de la Famille en février 2019. 

Besoins réels

« L’objectif de ce nouvel appel de projets est simple, mais évocateur : cibler où se trouvent les besoins réels. Pour la première fois, notre gouvernement a élaboré un appel de projets qui vise précisément les régions avec les manques de places les plus criants. Les services de garde éducatifs à l’enfance contribuent non seulement au développement du plein potentiel de nos-tout-petits, mais permettent également aux parents de contribuer à l’économie québécoise. En cette période difficile pour l’économie du Québec, il est donc essentiel de développer ces places rapidement. Nous avons un réseau de la petite enfance d’une grande qualité à l’avant-garde sur la scène mondiale. Il faut donc continuer de le développer et c’est ce que nous faisons aujourd’hui », soutient Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.

Important pour les familles

« Je me réjouis de l’annonce concernant le lancement de l’appel de projets pour la création de nouvelles places subventionnées dans les services de garde. Il est important pour les familles et les tout-petits de la région du Bas-Saint-Laurent d’avoir accès à ces services. C’est tout le Québec qui sort gagnant des investissements dans le domaine de la petite enfance », ajoute Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent.

« Aujourd’hui, je suis fier de pouvoir participer à l’annonce de ce nouvel appel de projets pour de nouvelles places en CPE, ici, dans le Bas-Saint-Laurent. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les parents qui ont besoin de ces services et pour l’économie de notre région. Nous savons que les besoins sont grands et je suis heureux de faire partie d’un gouvernement qui fait un grand pas vers l’avant pour offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens de la circonscription », renchérit Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Réaction du député de Rimouski

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel, a réagi en ces termes:

« C’est une bonne nouvelle pour les parents et les enfants de chez nous. Maintenant, il faut se mettre à l’ouvrage pour livrer ces places le plus rapidement possible », affirme Harold LeBel.

Ces 166 nouvelles places à Rimouski, ajoutées aux 99 places déjà autorisées et aux 300 places disponibles en milieu familial, offrent donc un potentiel de plus de 500 places pour de la garde éducative.

Pour monsieur LeBel, il y a cependant des conditions essentielles pour que ces places soient disponibles. « Le gouvernement devra s’assurer que le ministère de la Famille soit en « mode » accélération de projets pour concrétiser rapidement les places en installation de CPE. Pour les places en milieu familial, il nous faut intéresser les éducateurs et éducatrices à choisir ce métier en leur offrant des conditions de travail adéquates. Si nous travaillons ensemble à relever ces défis, les parents de Rimouski et leurs enfants qui attendent depuis trop longtemps devraient pouvoir enfin bénéficier de places. C’est bon pour eux et c’est bon pour notre économie », conclut le député.

En résumé :

  • Parmi les 4359 places annoncées aujourd’hui, 2500 nouvelles places subventionnées ont été annoncées dans le dernier budget 2019-2020 du gouvernement du Québec.
  • Par ailleurs, 1849 places ont été octroyées au cours des dernières années, mais n’ont pas été créées, soit parce qu’elles ont été retournées volontairement par les demandeurs ou parce qu’elles ont été récupérées par le Ministère.
  • Les demandeurs intéressés à déposer un projet ont jusqu’au 15 janvier 2021.
  • Cet appel de projets s’inscrit dans le Plan d’accélération de l’accessibilité des places en services de garde éducatifs à l’enfance, annoncé en 2019, qui comporte plusieurs mesures concrètes pour la réalisation des projets de places subventionnées.

Lien connexe :

Pour tous les détails sur l’appel de projets : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/nouvelles-places/appel-de-projets/Pages/appel-projets-2020-nouvelles-places.aspx

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×