20.10.2020
Actualités Économie Une implication majeure de la Financière agricole au Bas-Saint-Laurent

Une implication majeure de la Financière agricole au Bas-Saint-Laurent

La Financière agricole du Québec dévoile le bilan 2019-2020 de ses activités en matière de financement, d’assurance et de protection du revenu auprès des entreprises agricoles du Bas-Saint-Laurent et il en ressort qu’il s’agit d’une implication majeure.

Les entreprises agricoles et forestières de la région ont obtenu 192 M$ en garanties de prêts, 185 M$ aux producteurs agricoles, dont 163 M$ aux entreprises laitières et acéricoles ainsi que 6,9 M$ aux producteurs forestiers. Au total, ce sont 121 projets qui ont été admissibles à une subvention à l’investissement. Ces informations découlent du rapport annuel pour l’exercice financier s’étant terminé le 31 mars 2020.

Une aide financière directe et adaptée à la réalité des jeunes de la relève

Par ailleurs, la Financière agricole à versé 45 subventions à des jeunes de la relève pour une somme de 966 000 $, en plus de fournier des tarifications avantageuses en financement et en assurance.

Assurance et protection du revenu

Près de 45 M$ ont été versés aux producteurs dans le cadre des programmes d’assurance et de protection du revenu couvrant la plupart des risques auxquels font face les entreprises agricoles.

Les 1 318 clients assurés à l’assurance récolte reçoivent 14,3 M$, dont 13,2 M$ pour les entreprises produisant du fourrage. Les 875 clients assurés au programme d’assurance stabilisation reçoivent 20,5 M$, principalement aux entreprises produisant du veau d’embouche, de l’agneau, ainsi que celles produisant des céréales et canola. L’assurance stabilisation sert à combler l’écart entre le prix de vente d’un produit et le coût de production.

« Avec un taux de satisfaction de 88 % accordé par notre clientèle à l’égard des services rendus par nos conseillers, cela confirme l’étroite relation d’affaires développée au fil des ans auprès de nombreuses entreprises agricoles et forestières. Nos équipes proposent aux producteurs agricoles des solutions adaptées à leur besoin et s’inspirent des meilleures pratiques pour bien les accompagner sur le chemin de la réussite », déclare le directeur territorial de la Financière agricole pour le Bas-Saint-Laurent, Alain Proulx.  

« Ce bilan met en lumière l’ensemble des mesures déployées par La Financière agricole pour soutenir les producteurs agricoles dans leurs activités. Grâce à ses interventions diversifiées, La Financière agricole s’avère un agent de développement économique important, permettant en outre d’assurer des conditions propices à la création et au maintien de nombreuses entreprises agricoles partout au Québec, ainsi que de plusieurs milliers d’emplois de qualité dans toutes nos régions », commente le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×