28.10.2020
Actualités Société Célébrer le «Québec en commun» à Rimouski

Célébrer le «Québec en commun» à Rimouski

Le Cabaret de la diversité présente diverses activités locales sur des sujets très actuels au Québec, à l’occasion de la 18e Semaine québécoise des rencontres interculturelles organisée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration sur le thème « Notre Québec en commun ».

NDLR: Ces activités viennent en complément de celles annoncées dans le texte paru à 13 h, émanant d’un communiqué du gouvernement du Québec.

Il s’agit de deux tables rondes virtuelles sur le dialogue interreligieux et la sous-représentation des autochtones et des personnes racisées, respectivement les 20 et 22 octobre prochains; et d’une exposition virtuelle de photographies mettant en valeur l’interculturalité. Le mardi 20 octobre à partir de 18 h, le public est convié à la table ronde virtuelle « ENSEMBLE – Tous Humains ».

Animée par Samira Laouni, présidente-directrice du C.O.R (Communication pour l’ouverture et le rapprochement interculturel), la table ronde reçoit Annick Ouellet, artiste des Premières Nations, l’archevêque du diocèse de Rimouski, Denis Grondin, l’imam de la mosquée de Rimouski, Issamatou Goda Nasser, le porte-parole de la communauté juive de Québec et co-fondateur d’Unité Québec, David Weiser et la religieuse Victoria Coëllo de la congrégation des Sœurs du Saint-Rosaire de Rimouski. Pour s’inscrire à l’activité du 20 octobre, suivez ce lien.

Suivra, le jeudi 22 octobre à partir de 18 h, la table ronde virtuelle sur la sous-représentation des autochtones et des personnes racisées, animée par la journaliste Johanne Fournier (Le Soleil). Les échanges seront nourris par les interventions de la directrice générale de Wapikoni mobile, Odile Joannette, la Première spécialiste et coordonnatrice externe – Inclusion des communautés chez Radio-Canada, Dorothy Alexandre, le sociologue – expert en employabilité et gestion de la diversité- Doudou Sow et Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-Du-Loup et président de la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent. (Pour s’inscrire à l’activité du 22 octobre). On s’inscrit en suivant ce lien.

Exposition photo

Le Cabaret de la diversité présentera une exposition virtuelle de photographies mettant en valeur l’interculturalité à Rimouski et au Bas-Saint-Laurent, tout au long de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles.

Ce projet qui n’en est qu’à sa première étape, est réalisé en collaboration avec le photographe Rimouskois Michel Dompierre, récipiendaire de la médaille de l’Assemblée nationale, l’automne dernier. Monsieur Dompierre a fait don de 15 000 photos à Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ).

Lutter contre les préjugés et la discrimination

« Le Cabaret de la diversité est fier de se joindre au ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration pour souligner la 18e Semaine québécoise des rencontres interculturelles. Par ces activités, le Cabaret de la diversité, dans sa démarche constante et très soutenue, réitère son engagement et sa ferme volonté de contribuer à l’édification de collectivités plus accueillantes et inclusives; riches et prospères de toutes leurs diversités. Ces activités se veulent des espaces privilégiés de co-construction, d’échange et de partage sur de grands enjeux du vivre ensemble; qui permettent d’engager le dialogue et de susciter le rapprochement interculturel. Par le fait même, elles invitent à la co-construction, à la célébration de la diversité ethnoculturelle du Québec et à lutter contre les préjugés et la discrimination », commente Lenine Nankassa Boucal, fondateur et coordonnateur du Cabaret de la diversité.

Le Cabaret de la diversité invite la population à participer aux activités présentées un peu partout sur le territoire du Bas-Saint-Laurent, dans le cadre de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles. Notamment, l’événement régional Notre Bas-Saint-Laurent en commun, des mots qui se rencontrent, présenté à l’unisson par les actrices et acteurs des huit MRC de la région du Bas-Saint-Laurent. Soulignons que la programmation 2020 présentée par le Cabaret de la diversité dans le cadre de la SQRI, est rendue possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.

Elle est réalisée en collaboration avec le Service alternatif d’intégration et de maintien en emploi ; le C.O.R (Communication pour l’ouverture et le rapprochement interculturel) ; Unité Québec et le Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social. Pour plus d’information sur cette série d’activités proposée, on s’adresse au Cabaret de la diversité : cabaretdiversite@gmail.com.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×