26.11.2020
Nouvelle de 19 h Rimouski : après les semences, la récolte!

Rimouski : après les semences, la récolte!

-Marc Parent, maire de Rimouski

NDLR : À l’occasion du premier anniversaire du journal le soir, nous avons réalisé une série d’entrevues avec des personnalités politiques et socio-économiques de la région afin de dresser un bilan de la dernière année dans leurs milieux respectifs et parler de ce qui se trouve sur la table à dessin pour les prochains mois. Étant donné que toutes ces entrevues étaient regroupées dans un seul publi-reportage rédigé par notre collègue Hugues Albert, la rédaction a décidé de redonner de l’espace à chaque intervenant de façon individuelle au courant des prochains jours. Nous commençons avec les propos recueillis en entrevue avec le maire de Rimouski, Marc Parent.

« Nous avons semé, les graines sont en train de germer », illustre Marc Parent, qui entreprendra bientôt la quatrième année de son mandat à la mairie de Rimouski.

Ce propos s’accompagne d’un soupir de soulagement avec l’aboutissement de l’épineux dossier qui opposait l’Association des propriétaires riverains et la Ville de Rimouski, quant à la démolition du centre commercial La Grande Place, situé sur la rue Saint-Germain Est, et au réaménagement du site.

« C’était un enjeu majeur, une grosse pierre dans le soulier du développement du centre-ville de Rimouski », ajoute-t-il. Or, l’adoption en juin 2019 d’un projet de loi spécial à l’Assemblée nationale a complètement changé la donne. Désormais, il faudra l’assentiment des deux tiers des propriétaires riverains pour faire adopter tout projet de construction ou d’aménagement dans le secteur de la Grande Place. Les anciennes mesures nécessitaient d’obtenir l’unanimité de près d’une centaine de résidents et non-résidents de cette zone.

« Il est bien certain que la COVID-19 a eu un impact sur le projet et 2021 sera une année cruciale pour la démolition de l’édifice et le réaménagement du site. Mais nous avons maintenant la capacité d’aller de l’avant avec des projets de revitalisation du centre-ville », se réjouit M. Parent. Groupe Sélection sera de nouveau le maître d’œuvre de ce projet d’envergure évalué entre 50 à 60 M $.

Autres projets émergents

Pour ce qui est du développement de la rue Alcide-C.-Horth, un bâtiment qui permet de regrouper sous un même toit des acteurs privés et institutionnels de l’innovation, notamment dans le secteur maritime, se mettra en place. Le projet permettra de dégager de nouvelles synergies et collaborations porteuses.

De plus, dans ce même secteur de développement, on verra apparaître l’édifice où logera la Coopérative Paradis. Un autre projet majeur verra le jour dans ce secteur dont on ne peut dévoiler la nature pour le moment…

Marc Parent ajoute que 2021 pourrait marquer l’aboutissement du dossier Costco en vertu d’un mandat que la majorité des membres du conseil municipal ont donné à l’administration de la Ville de Rimouski de tout faire à l’intérieur des limites légales permises afin de sécuriser une entente avec ce géant américain du commerce de détail. « Les chances de voir se matérialiser ce projet sont bonnes, mais nous avons du travail à faire, un travail de planification », indique M. Parent. De nombreux consommateurs vont magasiner chez Costco à Lévis, ce qui provoque une fuite de capitaux pour Rimouski, ajoute-t-il.

L’ouverture du nouveau centre animalier prévue au printemps dans le parc industriel, l’inauguration officielle du centre communautaire du district de Sainte-Blandine/Mont-Lebel, le début des travaux de réaménagement du Théâtre du Bic, un projet évalué à 6 M $, viennent complémenter un agenda bien garni.

Ajoutons la mise aux normes d’infrastructures où sera présentée la 57e Finale des Jeux du Québec, soit la piste d’athlétisme, l’aire de compétition de tir à l’arc et les terrains de baseball et volleyball. La Ville de Rimouski recevra d’ailleurs une subvention de 5 M $ du gouvernement québécois pour effectuer ces travaux.

Le dernier chantier majeur en matière de sports et de loisirs, le complexe multisport, pourrait se concrétiser dans les prochains mois. « Nous attendons bientôt l’annonce du gouvernement provincial qui nous fera savoir si Rimouski est retenue pour la réalisation de ce projet d’envergure », précise le maire. Le complexe multisport permettrait la pratique du soccer à 11 joueurs 12 mois par année et abriterait une palestre pour accueillir le club de gymnastique Rikigym.

Marina

Les installations de la marina du port de Rimouski-Est étaient dans un état de décrépitude avancée. Aussi bien les pêcheurs commerciaux que les pêcheurs de plaisance étaient exposés à des risques de dommages importants lors de grandes tempêtes. Les pontons désuets et la jetée nord pas assez longue n’étaient pas adéquats pour les besoins des utilisateurs.

« Je suis fier d’avoir négocié avec Pêches et Océans Canada, ministère sous la gouverne de Dominic LeBlanc, qui a investi près de 10 M $ pour corriger la situation, soit le prolongement de la jetée et le dragage en plus de fournir un autre montant de 2,6 M $ pour payer en partie le remplacement des pontons et de la rampe de mise à l’eau. Rimouski a maintenant la plus belle marina dans tout l’Est-du-Québec. »

La Ville de Rimouski a aussi mis en place depuis l’an dernier, le fonds affecté aux projets écoresponsables qui prévoit annuellement un budget de 250 000 $ afin de réaliser des initiatives qui contribuent à la protection de l’environnement. La réduction des sacs de plastique à usage unique, l’adoption d’un règlement sur l’interdiction de la marche au ralenti des véhicules, l’inventaire de la foresterie urbaine et l’étude sur l’agrile du frêne sont parmi les projets réalisés en 2020.

La deuxième édition du budget participatif citoyen grâce auquel des projets soumis par la population peuvent se réaliser après une période d’analyse et de vote populaire a par ailleurs mené à la conception du parcours des Braves dans le secteur du sentier Le Littoral. Le parcours de jeux d’aventure en forêt connaît un succès retentissant depuis son ouverture, en juillet dernier.

Complexe sportif Desjardins

Le dessert pour la fin, c’est assurément la réalisation du complexe sportif Desjardins, sur la 2e Rue Est. Inauguré en février 2019, cet immense édifice qui comprend deux patinoires et deux piscines est un des éléments contribuant à faire de Rimouski une ville de plus en plus attractive pour de jeunes familles et gens désireux de venir y vivre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×