26.11.2020
Actualités Politique 620 000 $ pour favoriser l'autonomie alimentaire en Haute-Gaspésie

620 000 $ pour favoriser l’autonomie alimentaire en Haute-Gaspésie

La municipalité régionale de comté (MRC) de La Haute-Gaspésie concrétisera un projet d’infrastructures collectives pour soutenir l’autonomie alimentaire sur son territoire grâce à une aide financière de 619 000 $ accordée par le gouvernement du Québec dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2.

Dépendantes de l’approvisionnement extérieur en raison d’une faible production alimentaire locale, les communautés de la Haute-Gaspésie sont également sujettes à des coupures d’approvisionnement liées à l’érosion et à la submersion du seul accès routier les reliant au reste du Québec. Afin d’assurer une plus grande sécurité alimentaire sur son territoire, la MRC implantera le LAB – Nourrir notre monde (LAB-NNM), un projet qui vise à mettre en place des infrastructures collectives qui encourageront l’agriculture à petite échelle et soutiendront la résilience locale.

Création d’infrastructures communes

Le LAB-NNM prévoit notamment la création d’infrastructures communes telles qu’un caveau, une serre passive et un poulailler mobile, ainsi que la production sur de petites parcelles et la remise en culture de terres en friche. À cela s’ajoutera la production de capsules vidéo qui permettront le transfert de l’expertise acquise aux autres régions.

En fournissant aux communautés de la Haute-Gaspésie de meilleurs moyens de production, de transformation et de distribution alimentaires, le projet les mettra davantage à l’abri des coupures d’approvisionnement et des fluctuations du prix des denrées associées aux changements climatiques. Cette initiative de la MRC de La Haute-Gaspésie fait partie des projets sélectionnés dans le cadre du second appel à projets de Climat municipalités – Phase 2, qui soutient les projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.

« J’aimerais tout d’abord remercier notre gouvernement pour sa contribution exceptionnelle à la réalisation de notre projet ici en Haute-Gaspésie. Vous savez, la crise engendrée par la COVID-19 fera assurément évoluer les pratiques en agriculture tout comme les changements climatiques. Il faut se tourner vers une agriculture de proximité et favoriser les petites fermes cultivant des produits diversifiés. En se donnant les outils nécessaires au développement de celles-ci ont fait un choix gagnant », commente le préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier.

« Les municipalités jouent un rôle clé dans l’adaptation des communautés aux changements climatiques. Bien au fait des enjeux propres à leur territoire, elles sont en mesure de proposer des solutions qui soutiendront adéquatement leur transition vers un mode de vie durable. En optimisant son système alimentaire local, la MRC de La Haute-Gaspésie augmentera la résilience et l’autonomie alimentaire de sa population. Bravo pour cette initiative pleine de vision », déclare le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charrette.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×