23.11.2020
Nouvelle de 17 h Incendie de Pointe-au-Père, une perte totale probable

Incendie de Pointe-au-Père, une perte totale probable

Le journal le soir a effectué un suivi de dossier dans l’important incendie qui s’est déclaré dans le secteur de la rue du Parc à Rimouski, plus précisément dans le district de Pointe-au-Père.

On se rappellera qu’une résidence et un garage adjacent ont été la proie des flammes peu après 21 h samedi. Heureusement, personne n’aurait été blessé, grâce à l’intervention de jeunes qui passaient par le secteur.

Perte totale probable

Le chef des opérations du Service de sécurité-incendie de la Ville de Rimouski, Marc-Olivier Bilodeau, qui était en relève de son collègue, Jasmin Roy, qui lui avait combattu le feu pendant la nuit, a fait ces précisions : « L’incendie serait parti du garage et s’est propagé vers la résidence principale. On ne peut pas officiellement déclarer que c’est une perte totale, c’est au rôle des assureurs, mais ça ne regarde pas bien. À cause des équipements que l’on retrouvait dans le bâtiment secondaire, on peut très bien rajouter plusieurs milliers de dollars à l’ensemble de la perte. On ne connaît pas la cause de l’incendie, mais on peut confirmer que c’était d’origine accidentelle », de dire monsieur Bilodeau.

3e niveau d’alerte et 35 pompiers

Sur une échelle de 1 à 5 niveaux d’alerte pour un incendie, le niveau 3 a été enclenché ce qui a nécessité une solide intervention : « Quand on a un incendie de cette envergure avec risque de propagation au voisinage, il faut prendre des moyens nécessaires. Ainsi 35 pompiers ont été dépêchés sur les lieux de l’incendie provenant du poste de Rimouski et du Service régional de la MRC,  », de conclure le chef des opérations.

Voisins inquiets

À un certain moment la cime du conifère entre les deux maisons a pris feu ajoutant aux préoccupations des propriétaires et des sapeurs sur place. Crédit photo: Pierre Chassé, journal le soir.

En se rendant sur les lieux cet après-midi, le journal le soir a croisé les propriétaires de la résidence voisine qui se trouve à l’est de la maison incendiée, il se questionnait sur des dommages possibles de fumée sur leur propriété : « Le vent provenait du sud-ouest et notre maison était enveloppée par la fumée, à un certain moment nous étions bien inquiets, car la cime de l’arbre entre nos deux résidences s’est enflammée. Nous sommes à investiguer tout cela présentement », nous a expliqué la dame, somme toute très sereine dans les circonstances.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×