27.11.2020
Actualités Société Une jeune étudiante consacre son temps libre à la Maison Marie-Élisabeth

Une jeune étudiante consacre son temps libre à la Maison Marie-Élisabeth

La Maison de soins palliatifs Marie-Élisabeth (MMÉ) de Rimouski souligne l’initiative d’une jeune étudiante de 12 ans de Rimouski qui a permis de recueillir un montant de 1 221,50 $.

Un geste qui mérite largement d’être souligné et qui devrait constituer un exemple pour celles et ceux de son âge.

« Marie-Jeanne n’a pas chômé afin de recueillir cette somme. Elle a en effet organisé une collecte de contenants vides dans son quartier pendant plusieurs semaines. En plus, Marie-Jeanne a ramassé des galets sur la grève, les a peints et distribués aux intéressés, moyennant un don pour la Maison », mentionne un communiqué de l’organisme.

« J’ai passé plusieurs de mes temps libres à peindre mes galets ou à aller chercher des bouteilles (consignée) chez des collègues de ma mère ou des amis. J’ai passé un avant-midi dehors à peinturer mes pierres, cela a valu la peine, car j’ai récolté 25 $! », se réjouit la jeune élève.

Les résultats de sa collecte ont même surpassé ses espérances : « Au début, je pensais me rendre à 50$, maximum ! », se souvient-elle. Marie-Jeanne a également reçu le soutien de ses parents et de la population dans cette entreprise, et la Maison souhaite également les en remercier.

Marie-Jeanne s’est également lancée dans la peinture sur galets pour aider la Maison Marie-Élisabeth. (Photo: courtoisie)

« J’y ai tout de suite pensé! »

Lorsqu’on lui demande pourquoi elle a choisi cette cause en particulier, Marie-Jeanne, étudiante au programme (Programme d’éducation internationale (PEI) de l’école Saint-Jean, répond que cela tombait sous le sens : « Pour le PEI, je devais entreprendre une action individuelle. Je savais déjà que je voulais m’impliquer auprès de personnes âgées, handicapées, ou encore en fin de vie. Ma mère, qui est médecin, m’avait déjà emmenée à la Maison Marie-Élisabeth dans le cadre de son travail. Donc quand, à l’école, ils ont parlé de bonnes actions, j’y ai tout de suite pensé ! »

Un galet parmi les dizaines peints par Marie-Jeanne, pour la Maison Marie-Élisabeth.
(Photo courtoisie)

De son expérience, Marie-Jeanne dit avoir retenu des valeurs importantes de persévérance et d’altruisme : « J’ai retenu que quand tu commences quelque chose, il faut t’engager à faire de ton mieux pour avoir les meilleurs résultats possibles, et qu’aider les autres donne une sensation de bien-être énorme! »

Une relève de plus en plus présente

L’équipe de la MMÉ a cru bon de rendre publique cette initiative rafraîchissante et réconfortante afin de souligner le travail accompli, mais également afin de démontrer que le bénévolat commence tôt et peut se faire à n’importe quel âge.

« L’implication de cette jeune personne mérite vraiment d’être soulignée. On voit clairement que Marie-Jeanne est une jeune fille de cœur, qui souhaite œuvrer pour sa communauté, c’est merveilleux! Nous la remercions chaleureusement! Nous nous apercevons que de plus en plus de jeunes répondent présents à l’appel du bénévolat, que la relève est de plus en plus présente, cela permet d’envisager l’avenir sous un jour optimiste », souligne la directrice générale de la Maison Marie-Élisabeth, Paule Côté.

Marie-Jeanne, aidée de sa famille, a pu réaliser sa collecte en près d’un mois. (Photo courtoisie)

900 000 $ à recueillir

Ayant maintenant 10 ans d’existence, la Maison Marie Élisabeth doit recueillir 900 000 $ annuellement afin de perpétuer sa mission. Les personnes désireuses de soutenir la Maison peuvent faire un don en ligne en visitant : www.maisonmarieelisabeth.ca ou en téléphonant au 418-722-8449.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×