25.11.2020
Actualités Société Élan de solidarité pour un ex-Rimouskois blessé dans la tuerie de Québec

Élan de solidarité pour un ex-Rimouskois blessé dans la tuerie de Québec

Un ex-résident de Rimouski, Rémy Bélanger de Beauport, est au nombre des sept personnes qui ont eu le malheur de se retrouver sur le chemin d’un meurtrier, le samedi soir d’Halloween, à Québec, il y a un peu plus d’une semaine.

La vie de monsieur Bélanger de Beauport, qui fait partie des cinq blessés de celui qui a aussi fait deux morts, ne serait pas en danger, mais des Rimouskois, réunis sous le nom « ami.e.s de Rimouski » ont décidé de tenir une campagne de sociofinancement sur la plateforme Internet gofundme afin de l’aider dans sa convalescence. Une somme de 3 350 $ avait été recueillie sur l’objectif est de 5 000 $, au moment d’écrire ces lignes ce matin..

Enseignant

Monsieur Bélanger a été enseignant au Cégep de Rimouski jusqu’à il y a environ 10 ans, moment où il serait parti vers Québec pour se consacrer à un de ses autres talents, celui de musicien. Monsieur Bélanger de Beauport a laissé sa marque comme musicien, à Rimouski, avec le Grand groupe régional d’improvisation libérée (GGRIL), mais aussi comme militant pour la diversité sexuelle.

« Rémy était enseignant en mathématiques. Il me semble qu’il était là vers 2012. C’est un musicien qui a travaillé à l’école de danse (accompagnateur au piano), mais il est aussi et surtout violoncelliste et grand improvisateur. La première marche de la fierté gaie à Rimouski, il me semble, a été organisée notamment par Rémy. C’est un homme d’une grande gentillesse et très dévoué. Un être humain rare et passionné de musique et de partage. Il a quitté l’enseignement pour se consacrer à la musique. Il est tout simplement admirable », note une de ses anciennes collègues, Patricia Posadas.

Âme sensible

« Qui connait Rémy Bélanger de Beauport sait à quel point il est un musicien exceptionnel doué d’une âme sensible et généreuse. Le 31 octobre dernier, Rémy a croisé le chemin de celui qui a fait régner la terreur à Québec. Toutes celles et tous ceux qui connaissent Rémy ressentent l’absurdité de cette violence qui s’est abattue sur un être profondément humain et engagé dans sa communauté, dans toutes les communautés d’ailleurs auxquelles il a appartenu ou appartient », ont indiqué ses amis sur la page gofundme.

« À Rimouski, son passage nous a marqués. Il a même su transformer notre réalité en s’engageant dans des combats pour que les minorités et les êtres en souffrance ne soient pas laissés seuls, tout en mettant toujours au cœur de ces actions la musique », ajoute-t-on.

Empathie

On y rapporte également des propos de membres du GGRIL:

« […] Plus qu’un membre de l’ensemble, Rémy est, depuis 15 ans, un proche, un ami, un modèle, une inspiration pour la famille du GGRIL et pour la communauté des musiciens-improvisateurs. Dans sa création comme dans son militantisme, Rémy a toujours fait preuve d’empathie et de sérieux dans son implication. Il nous a apporté beaucoup, artistiquement et humainement….et nous souhaitons aujourd’hui être là pour lui. Toutes nos pensées l’accompagnent et nous avons hâte d’imaginer de nouveaux projets avec lui.»

« Tous ensemble, nous voulons exprimer à Rémy notre amour et notre solidarité à travers cette campagne de financement. Tous les fonds amassés seront remis à Rémy pour l’aider durant sa convalescence », conclut le message.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×