26.11.2020
Actualités Faits divers Le dessin d’humour : De retour dès le 14 novembre 2020

Le dessin d’humour : De retour dès le 14 novembre 2020

C’est avec enthousiasme que le journal le soir annonce le retour de  notre dessinateur d’humour, Raymond Bonin. Vous retrouverez avec joie son premier dessin d’une toute nouvelle série dès samedi prochain. Vous vous rendrez vite compte que sa perspicacité hilarante teintée de cynisme est toujours bien au rendez-vous. En attendant, on vous laisse avec quelques caricatures passées ainsi que le synopsis de son travail présenté à son arrivée au journal un peu plus tôt l’an passé.

  • Pierre Chassé, Éditeur journal le soir
Publié dans le journal le soir au courant de la dernière année. Crédit: Raymond Bonin

Caricature ou dessin d’humourAu Québec, on parle de caricature ; en Europe, on utilise plutôt les mots dessin d’humour.  Caricaturiste ? Dessinateur d’humour ? Entre les deux, je choisirais dessinateur d’humour parce que dans le mot caricature — il suffit de consulter un dictionnaire pour s’en rendre compte —,  il y a le fait de ridiculiser un modèle ou, à tout le moins, d’amplifier certains de ses traits…  Il y a de ça, bien sûr, dans ce que je fais, mais le dessin d’humour raconte souvent une histoire avec, parfois, un petit message enroulé dans le dessin.

Publié dans le journal le soir au courant de la dernière année. Crédit: Raymond Bonin

Sempé, Mix et Remix et André-Philippe Côté

Pensez à Sempé, par exemple, un de mes préférés. Pensez aussi à Mix et Remix (une seule et même personne) qui dessinait aussi mal que moi, mais qui possédait un humour décapant et génial à proprement parler.

Publié dans le journal le soir au courant de la dernière année. Crédit: Raymond Bonin

Quant à André-Philippe Côté, je le mets sur un piédestal pour son humour, son sens de la critique sociale, mais aussi pour sa stupéfiante capacité de travail. Loin de moi l’idée de me comparer à ces modèles, et je ne m’objecte pas du tout à ce qu’on parle de caricature dans mon cas. L’important c’est que quelqu’un quelque part sourit en voyant l’un de mes petits dessins d’amateur. D’une certaine manière, ce sera pour moi une consolation. Le climat se réchauffe, mais il est surtout un peu déprimant…

  • Raymond Bonin 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×