23.11.2020
Actualités Faits divers Les policiers frappent deux fois en matière de lutte aux stupéfiants

Les policiers frappent deux fois en matière de lutte aux stupéfiants

La Sûreté du Québec (SQ) rapporte deux interventions majeures en matière de lutte aux stupéfiants dans les derniers jours, dans l’Est du Québec.

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Kamouraska en collaboration avec l’équipe d’enquête et de coordination sur le crime organisé de la Sûreté du Québec ont procédé le 7 novembre dernier à l’arrestation de deux  individus en lien avec une perquisition en matière de stupéfiants.

« La perquisition a eu lieu dans une résidence de la rue Dionne où un homme et une femme âgée respectivement de 57 et de 58 ans ont  été arrêtés.  Les deux individus, suivant leur interrogatoire, ont été remis en liberté en attendant la suite des procédures. Ils font face à divers chefs d’accusation en matière de possession et de trafic de stupéfiants », précise le sergent Claude Doiron.

Au cours de cette opération, les policiers ont saisi :

  • Près 3.18kg de cannabis;
  • Près de 44g de haschich;
  • Un peu plus de 500 comprimés de méthamphétamine;
  • Un ensemble d’équipement servant au trafic de stupéfiants;
  • Trois armes à feu;
  • Un certain montant d’argent comptant.

Iles de la Madeleine

Une intervention s’est aussi déroulée aux Iles de la Madeleine.

« Le vendredi 6 novembre dernier, des policiers munis d’un mandat de perquisition se sont rendus dans une résidence du chemin Wide du secteur Grosse Ile, où ils ont découvert un peu plus de 400 comprimés de méthamphétamine. Le résident des lieux, Clint Clarke 37 ans, a été arrêté sur place pour ensuite être demeuré détenu toute la fin de semaine. Il a comparu par visioconférence hier, le 9 novembre, pour ensuite être envoyé au centre de détention de New Carlisle, où il sera détenu en attendant la suite des procédures », explique aussi monsieur Doiron.

Le suspect, qui est un individu connu des services policiers, fait maintenant face à des accusations de trafic, possession en vue de trafic, bris de probation et bris d’une ordonnance.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×