27.11.2020
Actualités Société « Le Flambeau » permet d’honorer le souvenir des combattants

« Le Flambeau » permet d’honorer le souvenir des combattants

Tout comme dans différentes villes de la région, comme Rimouski et Matane, aujourd’hui ou dans les derniers jours, la Ville de Métis-sur-Mer et l’organisme Héritage Bas-Saint-Laurent ont souligné le Jour du Souvenir, ce matin, mais d’une manière toute particulière.

Une trentaine de personnes, dont environ la moitié de vétérans, ont assisté au dévoilement d’un nouveau monument « Le Flambeau », devant l’hôtel de ville.

Il y a 75 ans cette année, la Seconde Guerre mondiale se terminait autant sur le théâtre d’opérations de l’Europe que dans le Pacifique, où les Américains ont aussi combattu les Japonais. Elle aura fait quelque 60 millions de morts, dont environ 15 millions de Soviétiques.

Œuvre très originale

Le monument « Le Flambeau » a été inauguré ce matin. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

La cérémonie, très émouvante, s’est tenue sur le thème « Sacrifices et accomplissements » et a eu une saveur résolument différente de celle des années précédentes. Le monument de Métis-sur-Mer se veut très distinctif de ceux érigés dans d’autres villes. L’artiste derrière l’œuvre se nomme Marc Bénard.

Alors qu’on retrouve habituellement un soldat muni de son équipement de combat sur ce type de monument commémorant la guerre, celui-ci n’a pas de personnage central. Il est constitué de répliques de sacs de sable, une structure défensive dans la tradition militaire, disposés autour d’un rocher central, muni d’une plaque avec un message et d’une grande fleur de coquelicot.

Une partie de l’assistance. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Honorer

Ce texte y est inscrit: « Puisse le flambeau se frayer un chemin à travers les arts pour honorer les héros de notre communauté, qui ont servi ou servent encore sur terre, sur mer et dans les airs. Merci pour votre courage, votre engagement et vos sacrifices pour notre liberté et notre sécurité. »

« Les mesures de prévention contre la COVID-19 ont limité l’audience habituellement importante. Plus important encore, la Journée du Souvenir de cette année a été marquée par l’inauguration d’un nouveau monument aux anciens combattants qui orne les jardins devant le bureau municipal de Métis-sur-Mer, ainsi que par le lancement d’un mémorial virtuel pour permettre à chacun d’en savoir plus sur les hommes et les femmes qui ont tant sacrifié et accompli », indique Héritage Bas-Saint-Laurent, un organisme voué au rayonnement de la culture anglophone dans La Mitis et la région.

(Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Partenariat

Le monument a été construit grâce à un partenariat entre Anciens Combattants Canada, dans le cadre de son Programme de partenariat pour la commémoration (avec une participation financière de 11 951 $, soit la moitié du coût du projet), la Ville de Métis-sur-Mer, et Patrimoine Bas-Saint-Laurent. Un effort de collecte de fonds, soutenu par la Fondation Jack-Herbert, a reçu un soutien communautaire considérable et se poursuit.

Importance particulière

« En cette année du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le projet revêt une importance particulière pour la communauté. Le monument est un geste de reconnaissance pour le sacrifice de ceux qui nous ont précédés, et le dévouement de ceux et celles qui servent aujourd’hui – la communauté a maintenant l’occasion de dire merci », a déclaré Carolle-Anne Dubé, mairesse de Métis-sur-Mer.

Alexander Reford, président d’Héritage Bas-Saint-Laurent, a souligné l’importance du devoir de mémoire : « C’est un morceau d’histoire de la région de Métis-sur-Mer qui ne sera pas oublié, de la contribution aux Forces dans les conflits passés, au cimetière de Station Road où des pilotes britanniques, australiens et néo-zélandais reposent en paix, et aux tours de guet de Sainte-Flavie. L’histoire contemporaine est encore écrite aujourd’hui par les membres des forces régulières et de réserve ainsi que par les intervenants d’urgence, qui ont tant donné. Ils méritent cet hommage sous la forme du monument dans notre région et du mémorial en ligne. »

Symbole de courage

Le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Lawrence MacAulay, a également fait part de ses commentaires sur l’inauguration du nouveau monument :

« Les monuments aux quatre coins du pays continuent de reconnaître le service des braves Canadiens. Je suis si reconnaissant que la municipalité de Métis-sur-Mer rendra un hommage éternel aux vétérans canadiens grâce à son monument « Le Flambeau ». Il est le symbole du courage et de la bravoure que nous sommes fiers d’appuyer dans le cadre du Programme de partenariat pour la commémoration ».

Dans la vidéo ci-jointe, le président d’Héritage Bas-Saint-Laurent, Alexander Reford, interprète l’hymne national à la trompette, dans la cérémonie précédant le dévoilement du monument.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×