23.11.2020
Nouvelle de 17 h La Ville a-t-elle besoin d’une nouvelle image de marque?

La Ville a-t-elle besoin d’une nouvelle image de marque?

La signature visuelle de la Ville de Rimouski, communément appelée logo, date d’au moins 20 ans et aurait sans doute besoin d’être rafraichie.

À notre connaissance, au moins trois maires ont déjà parlé de refaire cette signature.

Les avis sont partagés sur l’importance de cette signature par rapport au rayonnement de la Ville de Rimouski. Puisque les avis sont partagés, le journal le soir invite ses lecteurs à donner leur opinion et à proposer leurs idées sur sa page Facebook, lors de la publication de ce texte.

La version actuelle, lorsque colorée, a déjà suscité une certaine controverse. Celle-ci provient du fait que le logo actuel de la Ville met l’accent sur un soleil levant alors que Rimouski est connue pour ses couchers de soleil iconiques.

Description

La description que l’on fait de ce logo est celle-ci :

« Le logo traduit avec modernité les armoiries de la Ville. Le soleil levant qui le domine situe géographiquement la ville à l’Est de la province de Québec. Il illustre le mouvement ascendant suivi par ses collectivités vers un meilleur savoir-être et un meilleur savoir-faire. »

La signature de la Ville aux couleurs orange, verte et bleue, est notamment apposée sur ses différents bâtiments. Un soleil couchant n’aurait-il pas été plus significatif qu’un soleil levant? (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

« L’étendue des rayons du soleil témoigne du dynamisme de ses gens qui en a fait la capitale administrative de l’Est-du-Québec. L’orangé qui l’illumine exprime l’affabilité et la chaleur de l’accueil des Rimouskois. »

« Le bloc qui sert d’assise au soleil est gage de solidité, celle de ses institutions. Ses trois étages supérieurs tapissés de vert évoquent le passé glorieux, le présent florissant et l’avenir enviable de la ville. Ils démontrent une complicité entre ses dirigeants, ses employés et ses citoyens à œuvrer au mieux-être collectif. Ils sont le reflet de l’organisation spatiale de la ville qui s’étale sur trois paliers face au fleuve Saint-Laurent. Le vert souligne la présence de ses nombreuses aires de repos et de verdure ainsi que le calme de son environnement immédiat. »

« L’étage teinté de bleu indique que la ville est bâtie sur les berges du Saint-Laurent. Il rappelle les activités commerciales et de plaisance qui ont cours à Rimouski grâce à cette importante voie navigable. »

Nouvelle affiche

Une nouvelle affiche installée sur la rue de l’Évêché Est, face à la place du marché, montre un logo de la Ville sans couleur qui semble différent, mais qui demeure le même pour l’essentiel, selon Frédéric Savard, du Service des communications de la Ville.

« Ce n’est pas un changement d’image de marque. C’est un projet qui a été réalisé avec le Marché public. Si vous regardez bien, c’est exactement le même logo qu’à l’habitude. C’est juste que nous avons différentes déclinaisons : noir, blanc ou en couleurs. C’est essentiellement le même logo. Le projet de refonte de signature visuelle est toujours dans les cartons, mais ce ne sera pas pour 2020. »

Image vieillissante

Un des membres du conseil municipal qui est dans les affaires, Simon Saint-Pierre, est d’accord pour affirmer qu’il s’agit d’une démarche importante, mais estime qu’elle n’est pas nécessairement urgente.

« C’est un fait que la signature visuelle de la Ville est vieillissante et qu’on est dû pour le changer. C’est quelque chose dont nous avons discuté récemment et qui me semble important pour le rayonnement de la Ville. Sauf qu’en période de COVID-19, je ne pense pas que cela doive être une priorité. C’est repoussé et, personnellement, je crois que nous ferions mieux de consacrer nos efforts ces temps-ci à aider les restaurateurs et les gens d’affaires qui cherchent des solutions pour se relancer. Je suis 200 % derrière eux et je pense bien que les prochains mois continueront d’être difficiles. J’ai l’impression que le dossier de la signature visuelle sera un dossier du prochain conseil et du prochain maire », mentionne-t-il.

Épuré

Selon monsieur Saint-Pierre, le style de logo devrait changer complètement, car nous n’en sommes plus à des images qui demandent des explications détaillées comme ci-haut pour être comprises.

« Je pense qu’il faut « vendre » notre qualité de vie. Nous avons tout ce qu’il nous faut, notamment sur le plan des services, dont médicaux, mais en plus, nous avons la nature à proximité. Pour moi, Rimouski est la plus belle ville au Québec. La population est en croissance et nous avons plein de projets. De nos jours, les signatures visuelles se doivent d’être épurées. Un peu comme le symbole de Nike. Il faut que ça capte l’attention rapidement, tout en étant simple. De plus, les logos doivent être adaptatifs, car ils peuvent être utilisés autant sur Internet que sur une affiche », ajoute le conseiller du district Saint-Pie-X.

Une anecdote

Monsieur Saint-Pierre vient souligner par une anecdote le fait que des Rimouskois ne sont pas toujours conscients de la qualité de vie qu’on y retrouve.

« J’ai eu, un jour, une conversation avec des citoyens qui étaient contre la construction du complexe glaces-piscine Desjardins dont je me souviendrai toujours. Nous étions dans une salle d’attente. Je leur ai dit : « À Rimouski, on ne manque pas de médecins, on ne manque pas de spécialistes, on n’est pas obligé comme les gens de Matane ou d’Amqui de se déplacer pour obtenir des services. Ça prend des infrastructures pour accueillir de nouveaux médecins, qui ont souvent de jeunes enfants. Ces médecins choisissent où ils veulent aller. Je crois que bien des médecins choisissent ou choisiront Rimouski : on ne manque de rien. » Juste avec cet argument, les personnes qui s’opposaient au complexe sportif ont changé d’idée. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×