Gouvernement du Québec
27.11.2020
COVID-19 Une entreprise de Québec expérimente un nouveau vaccin anti-COVID-19

Une entreprise de Québec expérimente un nouveau vaccin anti-COVID-19

Medicago, une entreprise biopharmaceutique dont le siège social se situe à Québec, et GSK, confirment le début des essais cliniques de phase 2 sur 3 du candidat-vaccin contre la COVID-19 produit sur plantes de Medicago.

Ces essais visent à évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin. Compte tenu des résultats positifs de la phase 1 et suite à l’accord des autorités réglementaires du Canada, Medicago a décidé de lancer les essais cliniques de phase 2/3 avec l’adjuvant à usage pandémique de GSK.

« Les résultats des essais cliniques de la phase 1 sont très encourageants et justifient la poursuite des essais cliniques », explique Nathalie Landry, vice-présidente exécutive aux affaires scientifiques et médicales chez Medicago.

Thomas Breuer, chef de la direction médicale, GSK Vaccins, a déclaré : « Il s’agit du premier candidat-vaccin contre la COVID-19 sur lequel nous collaborons, qui passe à l’étape des essais cliniques de phase 2/3 et c’est une importante avancée dans nos efforts de lutte mondiale contre la pandémie. Nous sommes ravis des résultats très prometteurs de la phase 1 du candidat-vaccin contre la COVID-19 de Medicago combiné à l’adjuvant de GSK à usage pandémique. L’adjuvant de GSK permettant une réduction de la quantité d’antigène nécessaire par dose de vaccin tout en induisant une forte réponse immunitaire, nous sommes confiants d’être en mesure de développer en collaboration avec Medicago un vaccin efficace présentant un profil d’innocuité acceptable. »

Étude multi-phases

Le candidat-vaccin à base de particules pseudo-virales de Coronavirus (PPVCo) est composé de la protéine S recombinante exprimée sous forme de particules-pseudo virales (PPV).

L’étude multi-phases vise à confirmer que le vaccin, selon la formulation choisie et le schéma de posologie (deux doses de 3,75 µg de PPVCo combinées à l’adjuvant de GSK à usage pandémique, administrées à 21 jours d’intervalle), affiche un profil d’innocuité et d’immunogénicité acceptable chez des adultes en santé âgés de 18 à 64 ans et chez des participants âgés de 65 ans et plus.

Essai de phase 2

L’essai clinique de phase 2 est une étude randomisée à l’aveugle et contrôlée contre placebo visant à évaluer l’innocuité et l’immunogénicité du candidat-vaccin recombinant avec adjuvant contre la COVID-19 produit sur plantes chez des sujets âgés de 18 ans et plus.

L’essai sera mené sur plusieurs sites au Canada et, à la suite de l’autorisation de la FDA (Food and drugs administration), aux États-Unis, auprès d’une population composée d’adultes en santé (18 à 64 ans) et de personnes âgées de 65 ans et plus.

Chaque groupe d’âge comprendra plus de 300 sujets randomisés selon un rapport 5:1 pour recevoir soit le candidat-vaccin avec adjuvant, soit le placebo et selon un ratio 2:1 chez les adultes plus âgés (65 à 74 ans et 75 ans et plus). Tous les sujets seront suivis pendant 12 mois après la dernière

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×