27.11.2020
Nouvelle de 18 h Le projet de Groupe Tanguay de 6 M$ jette les bases d’un...

Le projet de Groupe Tanguay de 6 M$ jette les bases d’un ensemble encore plus ambitieux

Le projet de campus d’innovation dévoilé par la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) et le Groupe immobilier Tanguay (GIT), au début du mois, s’est mis en branle sur le terrain, le long de la 2e rue Est, au cours des derniers jours.

La firme Technipro vient de commencer les travaux de construction.

Ce bâtiment de 6 M$ sera dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation. Il comptera trois étages d’une superficie de 30 000 pi2, au coin de la 2e rue et l’avenue Alcide-C.-Horth, face à l’Université du Québec à Rimouski et à côté du Centre de Recherche en Biotechnologies Marines (CRBM).

« Ce projet financé par un investissement privé est un modèle unique et novateur en son genre centré sur l’innovation, l’élément phare de cette réalisation. À l’intérieur, on y trouvera des espaces de bureaux, des ateliers, des espaces collaboratifs et des services. Le tout permettant le partage d’idées et l’échange de savoirs dans un endroit attractif, ouvert et convivial. Il devrait être terminé l’été prochain », mentionnait récemment un communiqué de presse conjoint de la SOPER et GIT.

Mais voilà que non seulement ce projet permettra de regrouper dans un même lieu des acteurs de l’innovation des secteurs maritimes, de la technologie de l’information et des communications (TIC) et du génie, mais en plus, ce secteur pourrait se développer encore davantage et toujours en matière de recherche et développement scientifique et technologique.

La construction de l’édifice devrait être achevée en juillet prochain.

Un projet en appelle un autre

« C’est un édifice qui accueillera des entreprises et organisations du secteur maritime, notamment en ce qui a trait aux technologies d’information et de communication. Pour nous, c’est complémentaire de ce qu’on fait et non en compétition. Les gens ne feront pas de biotechnologies marines dans le bâtiment de Groupe Tanguay. Par contre, de notre côté, il nous reste du terrain et il y a des espaces disponibles pour notre développement. Nous avons une étude de faisabilité en cours. Nous pourrions aller de l’avant avec des modifications d’espace ou un agrandissement », explique Guy Viel, directeur général du CRBM.

Fantastique!

Monsieur Viel ne cache pas son enthousiasme sur le potentiel de ces différents projets : « Je trouve ça fantastique de voir la complémentarité qui s’installe. Le fait d’élever des entités comme ça dans un regroupement technologique au même endroit, c’est très prometteur. Ça va montrer notre sérieux, notre volonté de faire du développement et nous rendre attractifs pour les entreprises technologiques et les organisations de recherche. »

On pourrait donc agrandir le CRBM. « Nous possédons encore le même espace derrière (au Sud) qui n’est pas exploité et nous en avons aussi du côté Est. Nous avions acheté des terrains en conséquence », rappelle monsieur Viel.

Et plus

« Et il reste du terrain pour faire d’autres projets, de l’autre côté du CRBM. On s’en va vers une concentration en innovation, en recherche et en développement. Le projet de GIT lance le signal et la Ville aussi, en changeant récemment le zonage du secteur, en le mettant sous le signe de l’innovation et de la recherche », ajoute le directeur général de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER), Martin Beaulieu.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×