27.11.2020
Actualités Économie Un studio et une galerie des plus accessibles pour les mordus de...

Un studio et une galerie des plus accessibles pour les mordus de photo

Un lieu de création et de diffusion en arts visuels ouvrira ses portes le 5 décembre au 104 rue Saint-Germain Est, à Rimouski, propulsé par un citoyen bien connu pour son dynamisme et son implication: Cédric Bouillon.

L’entreprise privée à vocation sociale qui portera le nom Le Point Focal sera un lieu où l’amateur comme le professionnel en photographie (ou autre forme d’expression visuelle) pourra s’exprimer et exposer ses créations.

Athlète et entraîneur sportif, Cédric Bouillon est aussi passionné de photographie depuis plusieurs années. Il était à la recherche d’un endroit à utiliser comme studio photo et l’idée lui est venue de démarrer ce projet qu’il qualifie de très stimulant.

Galerie et studio accessibles

« Il sera possible de louer le studio photo selon une grille tarifaire à l’heure. La galerie d’exposition pourra être louée à la journée, la fin de semaine, la semaine ou au mois. La galerie d’exposition ne sera pas réservée qu’à la photographie : les illustrateurs ainsi que peintres ou tout autre artiste pourront bénéficier de cet espace pour exposer leurs œuvres. Il y aura aussi sur place un parc d’objectifs et d’appareils photo ainsi que des accessoires de photographie comme les flashs montés, piles etc., qui seront aussi à louer », explique monsieur Bouillon.

Dans les mois suivants, il prévoit ajouter un service autonome de numérisation des négatifs et une vitrine web. Des activités, des conférences et des formations pour tous les âges feront aussi partie de l’offre de l’entreprise.

Des appels de projets, un coin lecture comprenant des livres d’apprentissage sur la photographie et des livres portant sur des photographes reconnus seront à la disposition de ceux qui pourraient être à la recherche d’inspiration ou désireux d’en apprendre plus.

Démocratie artistique

Cédric Bouillon mentionne que le but de cette initiative est de dynamiser et de démocratiser la pratique des arts visuels dans la communauté.

« Ce genre d’offre est très répandue dans des villes comme Montréal, Québec et Sherbrooke pour ne nommer que celles-ci. Pour un seul photographe, ça coûte moins cher de louer un espace en bloc d’heures que de posséder un studio à l’année. De plus, ça donne l’opportunité de découvrir le monde du studio et/ou de l’exposition à un coût abordable, pour ceux qui font de la photographie en amateur », ajoute monsieur Bouillon.

Du 5 au 11 décembre, une opération « portes ouvertes » permettra aux intéressés de visiter les lieux et de faire connaissance avec le propriétaire.

En attendant, il est possible de s’informer sur la page Facebook baptisée lepointfocalgaleriecreation. Un site Internet, www.lepointfocal.ca, sera en ligne sous peu.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×