Gouvernement du Québec
27.11.2020
Nouvelle de 18 h «Laissons le soin à Guy Caron de vendre ses idées»

«Laissons le soin à Guy Caron de vendre ses idées»

Réactions à sa candidature comme futur maire de Rimouski

Si les yeux du public ont été régulièrement rivés sur l’ancien député fédéral Guy Caron, depuis que sa candidature à la mairie de Rimouski a été évoquée pour la première fois, il y a pratiquement un an, il semble que ce ne soit qu’un début.

C’est ce qui ressort des réactions sur l’annonce de son intention de briguer les suffrages en 2021 recueillies par le journal le soir, dans les heures suivant cette confirmation par le principal intéressé, cet avant-midi. Tous saluent la qualité du candidat, mais la majorité des répondants à notre consultation éclair l’invitent à faire ses preuves comme candidat… avant de faire ses preuves comme maire! Bref, les regards seront encore dirigés vers lui.

Par ailleurs, si on sort des cercles politiques, les commentaires des lecteurs du journal le soir sur sa page Facebook sont aussi pour le moins favorables à Guy Caron. On salue son humanité, sa crédibilité, ses dons de rassembleur, son expérience et sa connaissance des milieux économiques et financiers. Par contre, on se demande aussi qui osera se présenter contre lui.

Élus actuels

Chez les gens du conseil municipal actuel voici les quelques commentaires recueillis :

Marc Parent, maire sortant (ne sera pas de retour comme candidat à ce poste): « Je lui souhaite la meilleure des chances. J’espère également qu’il y aura d’autres candidatures de qualité afin que les candidates et candidats puissent faire valoir aussi leurs points de vue et leur vision. Ça permettrait à la population de choisir notre prochain maire ou notre prochaine mairesse. »

Le maire de Rimouski, Marc Parent, ne sollicitera pas de nouveau mandat en 2021. (Photo: courtoisie, Ville de Rimouski)

Sébastien Bolduc, conseiller du district Sacré-Cœur (retour probable en 2021) : « C’est une candidature intéressante, mais laissons-lui la chance de présenter ses idées. »

Virginie Proulx, conseillère du district du Bic, éventuelle candidate à la mairie (retour probable en 2021): « Je suis heureuse de constater qu’il y ait des candidatures de qualité qui nous permettront d’avoir des débats de façon saine. J’invite également celles et ceux qui ont envie de se présenter comme conseillère ou comme conseiller, à le faire. Nous avons besoin de gens qui ont envie de travailler à améliorer notre ville. »

Jocelyn Pelletier, conseiller du district Saint-Robert (retour probable en 2021) : « Une candidature de calibre, étant donné toute l’expérience acquise dans la communauté par monsieur Caron. Ça met la barre haute. Je lui souhaite une belle campagne. »

Éminences grises

L’auteur de ces lignes a aussi questionné une des éminences grises sur lesquelles Guy Caron peut s’appuyer pour bien préparer sa campagne électorale, l’ancien conseiller municipal Jean-Yves Beaulieu. Depuis le début de l’été, monsieur Beaulieu « sort » Guy Caron aux quatre coins de la ville et participe à des rencontres stratégiques.

L’ancien conseiller municipal Jean-Yves Beaulieu appuie la candidature de Guy Caron, à droite. (Photo: journallesoir.ca)

« Ça fait longtemps que c’est décidé (la candidature de Guy Caron), mais il fallait trouver le bon moment. Je suis bien content que ce soit maintenant officiel et bien fier. Je pense que ça fait bien longtemps que nous n’avons pas eu un candidat de cette qualité pour la mairie de Rimouski. Il faut une vision à long terme pour Rimouski. Oui, j’entends accompagner Guy dans sa préparation pour novembre 2021, dans la mesure où il aura besoin de moi. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×