25.11.2020
Nouvelle de 17 h Un deux de trois à finir dimanche

Un deux de trois à finir dimanche

Huskies et Océanic croiseront le fer à nouveau

Ce qui prend les allures d’une série 2 de 3 entre les Huskies de Rouyn-Noranda et l’Océanic de Rimouski connaitra son dénouement dimanche après-midi au Colisée Financière SunLife.

Après sa victoire de 4-3 jeudi soir en prolongation, l’Océanic a perdu le second affrontement le lendemain, par la marque de 1-0. 

Le vétéran défenseur de 20 ans, Justin Bergeron a beaucoup de respect pour son ancienne équipe avec qui il a gagné la Coupe du Président et la Coupe Memorial au printemps 2019. 

« J’aime ça jouer contre Rouyn. C’est une équipe difficile à jouer contre. Ils sont toujours dans nos culottes. Faut managerla rondelle un peu mieux, on a donné beaucoup la rondelle vendredi soir. Ils se nourrissent de ça avec des relances rapides. Il faudra garder plus souvent le contrôle de la rondelle », observe-t-il.

Justin Bergeron (Photo journal le soir – René Alary)

Serge Beausoleil est du même avis. Il s’attend à une meilleure performance collective que vendredi. « Avec une jeune équipe, ce n’est pas favorable de jouer deux matchs très intenses en deux soirs. En ce sens, la journée de congé va être très bonne. Je m’attends à ce qu’on joue avec plus d’intensité et plus de circulation devant le filet adverse », explique-t-il.

Quand on lui fait remarquer que parmi ses trois recrues à la ligne bleue, Simon Maltais joue du hockey de qualité, sans faire d’erreurs majeures, il acquiesce. « Ta lecture est excellente. Simon progresse extrêmement bien. Il jouait dans l’ombre d’Evan Nause à Newbridge Academy, un très fort programme. Il était utilisé comme 5e ou 6e défenseur. C’est une belle trouvaille de Danny Dupont. On l’avait en très haute estime. Il a été repêché tardivement, en 14e ronde. Simon gravit les échelons. Il est un grand défenseur de 6 pieds 4 pouces, pas encore à maturité physique. Il nous donne 16-17-18 minutes par match à 17 ans, c’est vraiment intéressant », souligne l’entraineur-chef.

Parlant de brigade défensive, Anthony D’Amours attend son tour, lui qui occupe actuellement la chaise du 4e joueur de 20 ans. Si Justin Bergeron ainsi que l’attaquant Andrew Coxhead jouent de l’excellent hockey, Beausoleil estime que Nathan Ouellet qui revient d’une blessure peut en donner plus. 

« Je m’attends à plus de Nathan. Il a été à l’écart du jeu pendant cinq semaines. Il a un retard sur son synchronisme. J’ai très hâte de réinsérer Anthony qui tape du pied et piaffe d’impatience. Ça va améliorer encore notre défensive. Mais au moment où on se parle, les besoins sont tellement criants à l’attaque avec nos blessés et nos absents, qu’il faut mettre l’accent là-dessus et c’est ce qui fait qu’Anthony ne joue pas en ce moment », explique-t-il.

Après avoir raté les deux derniers matchs, Ludovic Soucy devrait réintégrer l’alignement, mais pas Frédéryck Janvier qui est de nouveau sur la touche pour deux à trois semaines. 

Raphaël Audet sera devant le filet de l’Océanic. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×