océanic
Nouvelle de 18 h > Le jeu vidéo de Dominic Marcotte franchit une autre étape vers la commercialisation
Nouvelle de 18 h

Le jeu vidéo de Dominic Marcotte franchit une autre étape vers la commercialisation

Dominic et la chienne Lulu qui a inspiré le personnage de Molly. (Photo: courtoisie)

Un Rimouskois spécialiste des effets spéciaux en cinéma, Dominic Marcotte, du district Saint-Germain, continue d’améliorer son jeu vidéo.

Dominic a mis à profit la première période de confinement due à la crise sanitaire pour réaliser ce vieux projet, comme le rapportait le journal le soir il y a deux mois.

 Le jeu « S&R Molly » a été baptisé du nom de son héroïne, une chienne, Molly. Celle-ci est aussi un personnage central d’une bande dessinée, Steeve & Rose, dont monsieur Marcotte, qui est aussi bédéiste, s’est inspiré pour son jeu.

Lors de notre premier reportage, le créateur a fourni les coordonnées de son jeu pour le mettre gracieusement à la disposition du public amateur de jeux vidéo. En échange, l’auteur recueillait leurs commentaires en vue d’améliorer le jeu.

« C’est un jeu super simple, en deux dimensions. C’est un chien qui est en vedette, qui court à l’infini et qu’on doit faire sauter par-dessus des obstacles. On doit l’aider à cueillir 999 fleurs. Le chien doit attraper les fleurs dans les airs ou au sol. Plus on avance, plus c’est difficile. La conception est terminée et le travail est fait, de mon côté, mais je me suis dit « on va aller jusqu’au bout ». Donc, je souhaitais que les gens l’essaient et nous fassent part de leurs commentaires », affirme-t-il.

Améliorations

« J’ai pu recueillir quelque 125 témoignages et suggestions qui ont permis d’apporter des améliorations intéressantes. Je remercie tellement les gens! Par exemple, j’ai rendu le jeu plus adaptatif (téléphones vs tablettes); j’ai reconfiguré une option de relance du pointage. J’ai resitué certains personnages dans le déroulement du jeu. J’ai même ajouté un bouton « anglais » pour des amis, qui permet de prendre connaissance des explications en anglais, même si la trame narrative sur le jeu continue d’être en français », explique le créateur.

Deux versions

« J’ai conservé deux versions. La version gratuite est disponible depuis une semaine. Cette version offre le même jeu, mais au lieu de ramasser 999 fleurs, il se rend jusqu’à 100 fleurs. C’est plus pour le tester. Après 100 fleurs, il y a une icône qui apparaît et qui permet par un lien de réserver et de commander la version plus élaborée, à partir du 1er janvier », précise Dominic.

« Au départ, je ne voulais pas nécessairement commercialiser mon jeu, mais vu que j’ai beaucoup aimé l’expérience, je recueille 1 $ par taxes par utilisation. Les sommes recueillies vont me permettre d’élaborer d’autres jeux », note aussi monsieur Marcotte.

Voici le nom à rechercher dans le magasin Apple ou Android: S&R Molly Light.

Voici les liens directs pour téléphone et tablette: 

Apple Store

Android

On invite aussi les intéressés à suivre les nouvelles sur le développement du jeu Molly et des autres jeux qui s’en viennent à se rendre sur la page Facebook.

Facebook Twitter Reddit