Actualités Dernière heure 37 nouveaux cas positifs, d’autres écoles touchées et un décès de plus

37 nouveaux cas positifs, d’autres écoles touchées et un décès de plus

La situation continue de se détériorer dans la région par rapport à la pandémie de la COVID-19 alors que 37 nouveaux cas positifs sont enregistrés, un record pour une journée au Bas-Saint-Laurent, et que d’autres écoles du Centre de services scolaire des Phares sont touchées.

Tout d’abord, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSSS) confirme l’ajout de 37 cas, dont 22 dans la MRC de Rimouski-Neigette ce mercredi. Les autres cas proviennent des MRC de la Matanie (6), la Mitis (2), Rivière-du-Loup et La Matapédia (1 chacune). Le lieu de résidence de trois cas reste à déterminer.



Cela porte à 880 le nombre de cas au Bas-Saint-Laurent depuis le début de la pandémie, le 12 mars. De ce nombre, 670 sont rétablis. Si on y ajoute les 20 décès, il reste donc 190 cas actifs du coronavirus dans la région.

Un nouveau décès au CHSLD de Matane


Le CISSS déplore l’ajout d’un nouveau décès au CHSLD de Matane, un 4e à cet établissement depuis le début de l’éclosion en cours et un 20e au Bas-Saint-Laurent. Six nouveaux cas s’ajoutent au CHSLD de Matane. Un nouveau travailleur de la santé à la Résidence des Sages de Matane a reçu un résultat positif. Les éclosions de la Résidence des Bâtisseurs de Matane et de l’Hôpital régional de Rimouski demeurent stables à 90 et 5 cas.

Deux nouvelles écoles



Par ailleurs, le Centre de services scolaire des Phares confirme que deux nouvelles écoles s’ajoutent à la liste qui ne cesse de s’allonger des écoles avec au moins un cas. Mardi, deux élèves de l’école Grand-Pavois de Sainte-Agnès et deux élèves du Centre de formation Mont-Joli-Mitis ont obtenu des résultats positifs à la COVID-19. Dans ces cas, les élèves étaient déjà en isolement depuis un premier cas, le 29 novembre. Aucune classe n’est fermée à Sainte-Agnès.

« Nous avons 10 écoles avec des cas positifs. Je ne calcule pas l’école des Cheminots puisque le risque est jugé très faible par la Santé publique au niveau de la transmission. Toutes les mesures ont été prises et aucune classe n’est en isolement à cette école en lien avec le membre du personnel déclaré positif à la COVID », indique la conseillère en communication au Centre de services scolaire des Phares, Zoé Ross-Lévesque.


Les écoles comptant présentement au moins un cas sont l’école Beaux-séjours à Sainte-Odile, l’école Paul-Hubert de Rimouski, l’école Des Sources de Saint-Anaclet-de-Lessard, l’école Langevin et l’école St-Jean de Rimouski, l’école St-Rosaire de Saint-Valérien, l’école Norjoli de Mont-Joli, l’école du Mistral et le Centre de formation de Mont-Joli ainsi que l’école Grand-Pavois.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×