Actualités Santé Détresse psychologique : le maire Parent lance un appel à la vigilance

Détresse psychologique : le maire Parent lance un appel à la vigilance

En vidéo

Le maire de Rimouski, Marc Parent, a lancé un vibrant appel à la vigilance concernant la détresse psychologique, hier, en partageant une vidéo sur sa page Facebook.

« En novembre, plusieurs d’entre vous ont connu un ou une amie ou des parents qui ont décidé de se suicider, de mettre un terme à leur vie. Ces gens-là qui souffraient d’une grande détresse psychologique ont posé un geste irrévocable qui aura des conséquences pour toujours sur les membres de leur famille et leurs proches », déclare notamment monsieur Parent dans cette vidéo.



« À plusieurs reprises dans ma vie, j’ai vécu des moments extrêmement difficiles. Mais aujourd’hui, je me sens bien. Je me sens bien parce que lorsque je faisais face à ces difficultés, j’ai toujours choisi d’en parler; d’en parler avec des amis, avec des membres de ma famille. Ce que je vous demande aujourd’hui, si vous envisagez la possibilité du suicide : parlez-en! Il y a des ressources disponibles. »

« Que ce soit la ligne d’aide contre le suicide ou des amis; des parents… Souvent, on trouve que la situation semble insurmontable, mais c’est en parlant de cette situation-là qu’on trouve des solutions », affirme monsieur Parent. Celui-ci a recueilli des commentaires très positifs à la suite de son intervention.


Installations sportives

Marc Parent se dit par ailleurs très préoccupé par la croissance de la propagation du coronavirus dans Rimouski-Neigette. Il invite ses concitoyens à la plus grande prudence et à la discipline dans l’application des mesures sanitaires.



Le maire de Rimouski rappelle que la direction régionale de la Santé publique n’a pas recommandé à la Ville de Rimouski de fermer ses installations sportives pour l’instant.

Conséquences


Monsieur Parent demande cependant à ceux qui les utilisent de s’en tenir à l’essentiel. « On a tous un rôle à jouer (dans la lutte à la propagation du virus). Posez-vous la question : en avez-vous vraiment toujours besoin? On est à peine à moins d’un mois de Noël… on ne veut pas que la région de Rimouski bascule au rouge. On peut tous faire quelques petits sacrifices pour faire en sorte que la région ne bascule pas au rouge. Pensez-y, c’est important, parce que du moment où on bascule au rouge, on va vraiment en subir les conséquences », a-t-il notamment fait savoir.

Pour consulter la vidéo de monsieur Parent dans son intégralité, suivez ce lien.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×