Actualités Dernière heure Un record de 45 nouveaux cas positifs et cinq autres écoles touchées...

Un record de 45 nouveaux cas positifs et cinq autres écoles touchées par la COVID-19

Pendant que le nombre de cas positifs à la COVID-19 continue de grimper dans la région avec un sommet inégalé de 45 ce jeudi, voilà que les cours sont suspendus pendant deux jours au Centre de formation des adultes de Mont-Joli-Mitis afin de permettre le dépistage de tous les membres du personnel.

Après 37 cas hier, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent rapporte un record de 45 cas ce jeudi, dont 32 dans la MRC de Rimouski-Neigette. Les autres nouveaux cas proviennent des MRC de la Matanie (5), la Mitis (3), Rivière-du-Loup (3), le Témiscouata (2) et les Basques (1).



Cela porte à 925 le nombre de cas dans la région depuis le début de la pandémie. De ce nombre, 676 personnes sont rétablies. Si on ajoute les 21 décès, dont un nouveau dans les 24 dernières heures au CHSLD de Matane, il reste donc 228 cas du coronavirus actifs au Bas-Saint-Laurent.

Aucun nouveau cas dans les éclosions


Au chapitre des bonnes nouvelles, il n’y a pas de nouveau cas dans les zones d’éclosion dans la région et c’est la fin de l’éclosion à la Résidence des Bâtisseurs de Matane où 90 cas ont été détectés. Les autres éclosions sont au CHSLD de Matane (28 cas), à la Résidence des Sages de Matane (31 cas) et à l’Hôpital régional de Rimouski (5 cas).

Cinq nouvelles écoles touchées



Le Centre de services scolaire des Phares confirme que cinq nouvelles écoles ont eu au moins un cas positif détecté mercredi. Un nouveau cas chez un membre du personnel du Centre de formation des adultes force l’établissement à suspendre ses cours pour deux jours (jeudi et vendredi) afin de permettre à tous les membres du personnel de se faire dépister. « Les élèves ne sont pas ciblés par le dépistage », indique la conseillère en communication au Centre de services scolaire des Phares, Zoé Ross-Lévesque.

Les quatre autres écoles touchées mercredi sont l’école du Rocher de Sacré-Cœur (1 élève), l’école Marie-Élizabeth de Saint-Gabriel (1 membre du personnel, l’École la Rose-des-Vents de Pointe-au-Père (1 élève) et l’école de la Source de Les Hauteurs (1 membre du personnel). Dans tous ces cas, il n’y a pas d’isolement puisqu’il n’y a pas eu de fréquentation lors de la période de contagion.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×