océanic
Nouvelle de 18 h > Peluches et jouets récupérés jusqu’à vendredi dans les deux IGA extra
Nouvelle de 18 h

Peluches et jouets récupérés jusqu’à vendredi dans les deux IGA extra

L’Océanic et Alimentation Coop Rimouski jumèlent deux activités
La boite où l’on peut déposer peluches et jouets chez IGA extra. (Photo : journallesoir.ca – René Alary)

L’Océanic a beau être au repos forcé, son implication dans le milieu se poursuit à l’occasion du temps des Fêtes.

Après la participation de quelques joueurs à la livraison de paniers de Noël en collaboration avec la Fondation Maurice Tanguay et la Maison des familles Rimouski-Neigette et celle concernant le lancement du roman jeunesse Un but à la fois au profit de la Fondation du CHRR, voilà que l’équipe s’associe aux deux supermarchés IGA extra de Rimouski pour la récolte de peluches et jouets à être distribués à des familles dans le besoin.

Annuellement, une campagne de collecte de jouets se tenait durant une fin de semaine dans les deux supermarchés IGA en présence de joueurs de l’Océanic. En raison de la pandémie, c’est différent cette année.

 « Comme le match du lancer du toutou ne peut pas avoir lieu et que la collecte de jouets ne peut pas avoir lieu avec les joueurs non plus, on s’est dit pourquoi ne pas jumeler les deux activités en allongeant la durée. Au lieu d’une seule fin de semaine, c’est tout le mois de décembre, jusqu’au 18 et les deux activités communautaires sont jumelées », explique Nicolas Thibeault, directeur communications et marketing chez l’Océanic.

Des boites aux couleurs de l’Océanic sont visibles à la sortie près des caisses jusqu’à vendredi dans les deux épiceries IGA extra. On peut y déposer toutous et jouets. Ils seront désinfectés et ensuite distribués par Robert Gagnon, impliqué dans l’activité depuis plusieurs années, à des enfants dans le besoin. 

Rappelons que depuis 1996, la populaire promotion du lancer du toutou à un match local de l’Océanic a permis d’amasser quelques milliers de peluches chaque année. En décembre 2019, c’est le but de Zachary Bolduc qui avait provoqué une pluie de 4 226 peluches sur la glace du Colisée Financière Sun Life en présence de 4 017 spectateurs. 

Un an plus tard, la crise sanitaire a changé bien des choses.  

Facebook Twitter Reddit