Actualités Politique Pascal Bérubé interroge François Legault sur les ondes de CKMN

Pascal Bérubé interroge François Legault sur les ondes de CKMN

C’est à son adversaire politique Pascal Bérubé que le premier ministre du Québec, François Legault, a accordé sa première entrevue de l’année, le 1er janvier, et le tout s’est passé dans la région, sur les ondes de la radio communautaire CKMN de Rimouski.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, coanimait une émission spéciale avec sa conjointe, l’animatrice Annie-Soleil Proteau, ainsi que la députée bloquiste d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud.



« Le concept de l’émission était d’ouvrir les lignes pour recevoir les appels des personnes seules en ce début d’année. Je vous présente mon premier invité. Je le connais depuis plus de 20 ans. Ce n’est pas la première fois que je lui pose des questions, mais cette fois mes questions seront sur un autre ton », indique Pascal Bérubé.

« Je ne pouvais pas te refuser ça. C’est tellement une belle idée de donner la parole aux personnes seules en ce Jour de l’An. C’était impossible pour moi de refuser. C’est bon ce que tu fais avec Annie-Soleil aujourd’hui. Il faut se remonter le moral. Janvier et février vont être durs, surtout janvier. Ce n’est pas le temps de lâcher les mesures », déclare François Legault.


Annie-Soleil Proteau a demandé à François Legault s’il aurait toujours souhaité être le premier ministre du Québec s’il avait su qu’il y aurait une pandémie aussi importante. « Bien sûr, parce que j’aime le Québec et les Québécois et que je veux donner le meilleur de moi-même et c’est ce que je fais. Il m’arrive de me tromper, mais je fais de mon mieux ».




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×