Nouvelle de 18 h Le Service des loisirs mérite des éloges pour ses idées lumineuses!

Le Service des loisirs mérite des éloges pour ses idées lumineuses!

Les Rimouskois démontrent leur attachement au parc Lepage

Le maire de Rimouski, Marc Parent, se dit particulièrement fier de l’achalandage et de l’intérêt suscités par les initiatives spéciales du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire pour cette période des Fêtes et cet hiver pas comme les autres.

Avec les nouvelles activités réunies sur le thème « Vivre l’hiver le cœur au chaud », Rimouski propose de nouveaux aménagements extérieurs à visiter et des activités à pratiquer au grand air ou à la maison. « Afin de briser l’isolement en cette période de pandémie, toutes les activités sont gratuites et respectent les mesures sanitaires en vigueur », précise la Ville dans son infolettre de janvier 2021.



La programmation comprend notamment l’illumination de certains lieux jusqu’en mars, dont une portion du parc Lepage, des haltes-réconfort avec mobilier et foyer extérieurs mis à la disposition de la population, un bingo-découverte au grand air, des soirées « disco » sur glace et une formation pour l’utilisation de la plateforme Zoom qui favorise les « télé-rapprochements », par exemple.

La Ville propose également le prêt d’équipements gratuit au parc Beauséjour, où d’autres activités sont aussi disponibles; le service de prêt de livre « sans contact » et des activités libres au Complexe Desjardins.


Rimouski trace la voie

Le journal le soir a constaté que ces initiatives ont été très bien accueillies par la population et même par les visiteurs d’autres villes du Bas-Saint-Laurent. Les commentaires sont élogieux. Le maire rimouskois, Marc Parent, estime que Rimouski a tracé la voie dès le printemps dernier, en encourageant ses citoyens à sortir faire de l’exercice pendant le confinement.



« Il y a du monde au parc Lepage, c’est incroyable! Il s’est créé un genre d’ambiance super intéressante! Je suis allé faire un tour samedi soir pour voir comment ça allait et j’ai été agréablement surpris. Il y avait vraiment beaucoup de gens. C’est d’autant plus intéressant que c’était un peu un endroit oublié par la majorité de la population », commente monsieur Parent.

Une confirmation


Les nouvelles initiatives et l’engouement suscité viennent de contribuer à un regain d’intérêt qui apporte du poids à une démarche de rénovation et de nouvelle vocation du parc Lepage.

« On est en réflexion depuis longtemps sur la remise en valeur du parc Lepage et honnêtement, ce que ça me permet de confirmer, c’est que les gens désirent avoir accès à ce genre d’endroit le soir. Le concept sur lequel on travaille pour ce parc, c’est justement ça. C’est d’éclairer les sentiers, d’éclairer au niveau du sol, d’encourager les Rimouskois à se le réapproprier. L’expérience qu’on a faite cet hiver, dans le cadre de la crise de la COVID-19, vient clairement démontrer que ça vaut la peine d’investir des énergies sur le parc Lepage », confirme le maire Parent.

L’entrée du parc Lepage en été, avec la fameuse fontaine qui nous y accueille. (Photo: Pierre Michaud-archives)

Encourager au lieu de fermer

Ces propositions d’aménagements spéciaux pour l’hiver en lien avec la situation de la COVID-19, pour les parcs, les patinoires, les sentiers de ski de fond, etc., ont été présentées par le Service des loisirs au conseil municipal en octobre dernier, dans la foulée des démarches initiées depuis le début de l’état d’alerte sanitaire.

« Je pense qu’on s’est vraiment démarqués dès le printemps dernier quand la COVID est arrivée. Il y a plein de mairesses et de maires qui se sont mis à fermer tous leurs équipements de loisirs, alors que nous, nous avons au contraire décidé d’encourager les gens à prendre de l’air au lieu de rester enfermés. Nous avons plutôt sorti les tracteurs, pour déneiger les différents sentiers, pour encourager les gens à faire de l’exercice, à sortir, à prendre de l’air, à se changer les idées! La Ville de Rimouski a eu un comportement exemplaire sur ce plan. On se félicite d’avoir agi en ce sens », lance Marc Parent.

Heureux!

« Quand les propositions du Service des loisirs ont été présentées l’automne dernier, elles étaient plus restrictives et j’ai dit : « un instant!  Au printemps, on s’est démarqués et là, on s’en va dans les restrictions? Les gens ont besoin plus que jamais d’avoir des activités extérieures! » Le conseil municipal m’a suivi là-dedans. On a demandé des activités qui permettraient aux gens de sortir pendant l’hiver et les encourageraient à le faire. Et savez vous quoi? Les gens du Service des loisirs étaient heureux de retourner à leur planche à dessin et ils sont revenus avec toutes ces propositions qu’on voit maintenant et qui connaissent tant de succès », précise finalement monsieur Parent.

On obtiendra davantage d’informations en suivant ce lien.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×