Actualités Océanic « Les joueurs étaient vraiment heureux sur la glace » - Serge...

« Les joueurs étaient vraiment heureux sur la glace » – Serge Beausoleil

L’Océanic reprend l’entrainement alors qu’un gros nuage gris s’approche

Alors qu’un possible confinement total pourrait être décrété au Québec dans les prochains jours, c’est jour de rentrée pour la seconde moitié de saison chez l’Océanic.



Serge Beausoleil a rencontré les médias via une conférence téléphonique en fin d’avant-midi. « Les joueurs étaient vraiment heureux sur la glace ce matin. Tout le monde avait hâte de renouer avec l’action après quelques semaines d’inactivité », a-t-il dit.  

Il y avait quelques absents. Les joueurs des Maritimes sont en confinement pour 14 jours, tout comme Adam Raska qui arrive du championnat mondial junior à Edmonton. 

Les joueurs blessés, notamment Zachary Bolduc, lors de l’arrêt des activités au début de décembre sont de retour. De quoi réjouir l’entraineur-chef qui a dû composer avec un nombre réduit d’attaquants avant les Fêtes. 

« Ça commence à ressembler à de quoi. Quand on est allé jouer à Val-D’Or, il n’y avait que Nathan Ouellet sur le top 6 qu’on avait prévu. Je souligne le bon vouloir des gars à vouloir compétitionner, mais un moment donné, ça prend des chevaux pour faire la course. Là, on va ressembler un peu plus à un alignement qui est junior majeur. »

Dans le cas de deuxième Européen, Alexander Lazarev, Beausoleil est optimiste. « Son passeport, son visa, tout est réglé. Il nous manque une lettre d’intention du gouvernement fédéral qu’on est censé recevoir dans les prochains jours. Dès que c’est le cas, il sera ici deux jours plus tard », précise-t-il.

Sur le plan des transactions, ça discute. Il a quelques joueurs exposés dans sa vitrine.  « Il y a des discussions qui avancent. Samedi, j’étais certain que j’avais une transaction. On est mardi et elle n’est pas encore complétée. Des fois, ce n’est pas aussi expéditif que je le souhaite. »


Crise sanitaire

En même temps, le patron hockey de l’Océanic suit de près l’actualité. L’annonce à venir de mesures plus sévères de confinement va-t-elle remettre en question ou retarder les matchs prévus dans les environnements protégés dans un peu plus de deux semaines ?

« C’est une très bonne question qu’on se pose tous. Certains me disent que non, certains me disent que oui, j’attends la réponse avec impatience. On est dans l’expectative. On a des protocoles serrés qui ont été négociés avec la santé publique. Ça se peut que ça retarde les choses d’une semaine ou deux. Personnellement, en tant que citoyen, je m’attendais à ce qu’il y ait une recrudescence des cas après les Fêtes, qu’on passe le mois de janvier et qu’ensuite, ça s’améliore », mentionne-t-il.

Beausoleil estime que la situation est bien différente de celle vécue au printemps quand la saison avait pris fin brusquement.

« À ce moment-là, tout le monde était pris à contrepied. Maintenant, il y a des procédures très strictes en place pour respecter les directives de la santé publique. Toutes les organisations sont à pied d’œuvre. On n’est pas au même endroit en tant qu’organisation et ligue. Reste à savoir quelle sera la latitude que nous permettra le gouvernement. »

Au Bas-Saint-Laurent, les statistiques de la pandémie sont assez encourageantes en ce début de nouvelle année. Dans les deux derniers jours, un total de 15 cas ont été déclarés dans la région. Dans les cinq derniers, l’on dénombre 63 nouveaux cas. Il sera intéressant de voir si le gouvernement va imposer des contraintes uniformes à la grandeur de la province ou si elles seront ajustées à la situation épidémiologique de chaque région. 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×