Actualités Éducation L’annulation de l'épreuve uniforme est une mesure exceptionnelle et temporaire

L’annulation de l’épreuve uniforme est une mesure exceptionnelle et temporaire

Dans le but de clarifier les balises de la levée d’obligation de réussite de l’épreuve uniforme de langue d’enseignement et de littérature, le ministère de l’Enseignement supérieur précise que cette mesure exceptionnelle concerne les étudiants du collégial qui devaient passer l’épreuve au cours de l’année 2020. 

Le Ministère souhaite que la mesure d’exemption soit accordée aux étudiants qui ont été pénalisés par l’annulation des épreuves de mai et de décembre en raison de la pandémie de COVID-19.



Mise en place dans le but d’assurer la sécurité des étudiants et du personnel, cette mesure vise du même coup à enlever une pression sur les étudiants qui, faut-il le rappeler, doivent compléter leur formation dans un contexte particulier. En effet, ceux-ci traversent déjà leur parcours collégial sous de fortes contraintes liées à l’isolement et à l’adaptation rapide à l’enseignement à distance. La levée de l’obligation de réussir l’épreuve uniforme de langue d’enseignement et littérature pour l’obtention du diplôme d’études collégiales (DEC) permettra notamment aux étudiants finissants de poursuivre leur parcours scolaire à l’universitaire ou d’intégrer le marché du travail.

Soulignons que le Ministère collabore étroitement avec le réseau collégial pour que cette exemption temporaire soit gérée de façon équitable.


Créée en 1998 et de retour dès le printemps 2021

Créée en 1998, l’épreuve uniforme de langue d’enseignement et littérature a pour but de vérifier que l’étudiant possède les compétences suffisantes en lecture et en écriture pour comprendre les textes littéraires et énoncer un point de vue critique pertinent, cohérent et écrit dans une langue correcte.



L’épreuve uniforme est importante pour la reconnaissance de la qualité de la formation collégiale au Québec ainsi que pour la valeur et l’intégrité des diplômes d’études collégiales. Habituellement, sa réussite est obligatoire pour l’obtention de tout diplôme d’études collégiales.

L’annulation de la passation de l’épreuve uniforme du 16 décembre 2020 et la levée de l’obligation de la réussir pour obtenir le diplôme d’études collégiales font partie d’une mesure exceptionnelle et temporaire attribuable à la situation sanitaire actuelle.


Rappelons que l’épreuve uniforme de langue d’enseignement et littérature se déroule en mode présentiel, le même jour et à la même heure pour tous les étudiants du Québec concernés. Le ministère de l’Enseignement supérieur n’a aucunement l’intention de cesser l’épreuve uniforme de langue d’enseignement et de littérature. Il prévoit son retour, de même que l’obligation de réussite de cette évaluation pour diplomation, dès le printemps 2021.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×