Actualités Politique Transport Québec réitère l’importance qu’il accorde à la lutte contre la corruption

Transport Québec réitère l’importance qu’il accorde à la lutte contre la corruption

À la suite de l’article paru lundi dans le Journal de Québec, le ministère des Transports tient à rappeler toute l’importance qu’il accorde à la lutte contre la corruption et la collusion ainsi que les efforts qu’il déploie pour offrir un environnement de travail sain à l’ensemble de son personnel.

Dans un communiqué, le Ministère réaffirme sa capacité de mener à bien ses enquêtes, la Direction des enquêtes et de l’audit interne et la Direction de l’application des règles contractuelles comptant 19 postes d’auditeurs et d’enquêteurs. Les ressources actuelles sont suffisantes pour répondre adéquatement aux demandes et permettre au Ministère d’assurer sa mission en la matière, et ce, peu importe le type d’investigation à mener.



Des pouvoirs accrus

Par ailleurs, depuis le 13 novembre 2019, l’Autorité des marchés publics possède des pouvoirs accrus pour la surveillance des marchés publics au ministère des Transports. Une équipe multidisciplinaire complète a été constituée afin de mener à bien l’examen des contrats octroyés par le Ministère. Cette capacité d’enquête vient donc accroître la vigilance gouvernementale à ce sujet.


De plus, le Ministère collabore avec d’autres organisations spécialisées, telles que l’Autorité des marchés financiers, l’Unité permanente anticorruption, le Protecteur du citoyen, le Bureau de la concurrence et le Bureau de l’inspecteur général de Montréal.

Soulignons en outre que le Vérificateur général du Québec a indiqué, dans son dernier rapport de suivi, que le Ministère a posé plusieurs gestes concrets pour améliorer sa gestion contractuelle. Le Ministère a bonifié son mode de gouvernance en cette matière en centralisant son expertise en gestion contractuelle au sein d’une même équipe et en enrichissant ses outils de prise de décision, notamment son information de gestion relative à chacune de ses directions générales territoriales.



Environnement de travail

Au cours des dernières années, plusieurs mesures ont été déployées par les autorités ministérielles pour assurer à l’ensemble du personnel un environnement de travail sain et exempt de conflits ou de harcèlement. Les processus mis en place ont notamment été renforcés, et les formations proposées à l’ensemble du personnel ont été bonifiées.


Un récent sondage mené auprès des membres du personnel confirme d’ailleurs le bien-fondé de cette approche, puisque près de 80 % d’entre eux apprécient l’ambiance de travail et l’esprit d’équipe au sein de leur unité administrative.

Le ministère des Transports tient à réitérer qu’il a à cœur le bien-être de son personnel et que les efforts de prévention en matière de harcèlement et de promotion de la civilité au travail se poursuivront. Aucun compromis ne sera fait pour offrir un environnement sain et sécuritaire pour toutes et tous.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×