COVID-19 Le député Blanchette-Joncas défend les entreprises en situation de survie

Le député Blanchette-Joncas défend les entreprises en situation de survie

Le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a interpellé le gouvernement libéral sur la reprise économique et l’aide aux entrepreneurs, dès les premières heures de travaux parlementaires lors du retour aux Communes, hier.

Prenant la parole au nom du Bloc Québécois dans l’amorce du débat sur le projet de loi C-14, portant exécution des mesures proposées dans l’Énoncé économique de la ministre des Finances en novembre dernier, le député Blanchette-Joncas a déploré l’aide déficiente du fédéral à l’industrie touristique et aux petits commerçants qui luttent contre Amazon et les autres géants du commerce en ligne.



Négligence

Dans une allocution de plusieurs minutes, Maxime Blanchette-Joncas a mis en garde le gouvernement de tenter une adoption à toute vapeur de son projet de loi.


Reprenant à son compte la négligence des libéraux l’automne dernier, qui prévoyaient indemniser les voyageurs internationaux en leur procurant une allocation de 1000 $ pour se mettre en quarantaine obligatoire, le député a fait valoir que les parlementaires auraient pu débattre du projet de loi déposé le 2 décembre bien avant l’ajournement des Fêtes.

 À la petite semaine



« Plus le temps passe, plus le gouvernement libéral voit le tapis se dérober sous ses pieds. Le premier ministre dirige son cabinet à la petite semaine alors que chaque jour qui passe compte fondamentalement pour rien de moins que la survie de nombreuses entreprises de notre circonscription », lance Maxime Blanchette-Joncas.

Pour le député, le manque de vision globale du gouvernement, comme dans les retards pour la vaccination, le soutien aux aînés et l’aide directe aux entreprises, engendre des conséquences dramatiques, pendant que les ministres tentent de gagner du temps.


« Shows de boucane »

« Habitué à faire des « shows de boucane » et des « selfies » (autoportrait), le premier ministre perd de vue que des gens en arrachent. Quand la pandémie sera derrière nous, les impacts se feront sentir encore longtemps pour plusieurs », fulmine le député.

 Il a conclu en soutenant que ses collègues du Bloc Québécois et lui assuraient Ottawa d’une collaboration honnête et sincère. « On appuiera le gouvernement pour venir en aide à nos gens, mais il doit écouter ce qu’on lui dit! Je transmets à Ottawa ce que j’entends chez nous, le gouvernement ne doit pas juste écouter, mais aussi agir! »


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×