Nouvelle de 17 h Les Échos du palais de justice de Rimouski-29 janvier

Les Échos du palais de justice de Rimouski-29 janvier

Voici deux décisions prises par le juge de la Cour du Québec, Jules Berthelot, vendredi matin au palais de justice de Rimouski.

Conduite pendant interdiction



Le juge Berthelot impose une peine de 30 jours de prison à Nelson Thibeault pour avoir conduit un véhicule pendant que cela lui était interdit, le 8 décembre 2019 à Rimouski. « C’est un policier en patrouille qui vérifiait des plaques d’immatriculation de manière aléatoire qui s’est rendu compte que monsieur n’avait aucun permis valide et que son véhicule n’était pas muni d’un appareil antidémarreur », raconte la procureure de la Couronne, Me Isabelle Gavioli. La peine imposée comprend également une interdiction de conduite d’un an consécutive à toute autre peine en cours. La juge a accepté la demande de l’avocat de l’accusé, Me Richard Guay, afin que son client, qui travaille à temps plein, puisse purger sa peine de manière discontinue, du samedi 9 h au dimanche 17 h.

Retrait préventif d’armes


Le juge Berthelot donne suite à la requête du ministère public et impose une interdiction préventive d’armes à feu de deux ans à l’endroit d’un Rimouskois ayant effectué une tentative de suicide le 13 septembre 2020 en se jetant du troisième étage d’un immeuble de la rue Lamoureux à Rimouski. Les ambulanciers ont trouvé l’homme étendu par terre près du trottoir. Ils l’ont amené à l’Hôpital. Les policiers ont trouvé une petite arbalète ainsi que huit munitions dans l’appartement de l’homme. Le matériel a été saisi par mesure préventive.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×