Actualités Société La Saint-Valentin célébrée différemment cette année

La Saint-Valentin célébrée différemment cette année

Le budget moyen des Québécois alloué à la Saint-Valentin en 2021 devrait largement fléchir par rapport aux deux années précédentes, où il s’était respectivement fixé à 94 $ et 93 $.

L’année 2021 s’annonce moins rose au regard du contexte pandémique dans lequel se trouve le Québec, selon une étude de la compagnie d’assurance HelloSafe.



Selon les auteurs de cette enquête, la crise économique qui s’installe ne favorise pas la consommation des ménages. Ainsi, le budget Saint-Valentin 2021 devrait reculer d’un peu plus de 20% à l’échelle du Québec.

En 2020, près de la moitié des personnes fêtant la Saint-Valentin affichaient leur volonté d’aller au restaurant pour ce jour spécial. Cette année, avec la situation pandémique, les couples devraient changer leur fusil d’épaule, en optant massivement pour une livraison de repas à domicile, ou en cuisinant eux-mêmes.


À la maison

Avec la COVID, la Saint-Valentin se fera à la maison.



Les soirées romantiques à la maison étaient déjà très appréciées par les couples québécois, comme le montrent les données de 2020.

Cette année, il s’agira d’une solution de repli pour remplacer les dîners au restaurant. Quant aux cadeaux, ils restent évidemment envisagés, puisque près de 36% des couples qui fêtent la Saint-Valentin auraient la volonté d’en offrir au moins un, soit six points de plus qu’en 2020.


Il est probable qu’avec la baisse anticipée du budget restaurant, les amoureux compensent avec un budget cadeau plus généreux.

Le chômage a doublé

Il est important de rappeler que l’économie canadienne a été durement frappée par la COVID-19. Le chômage a presque doublé en moins d’une année: il est passé de 5.7% fin 2019 à 10% pour le troisième trimestre de 2020. Cela se traduit donc par une baisse du pouvoir d’achat, en particulier chez les jeunes, et explique que le budget consacré à la Saint-Valentin soit moindre que les autres années.

La tendance forte au Québec en 2021 en matière d’achats de cadeaux pour la Saint-Valentin réside dans l’explosion des commandes par Internet. En effet, nos estimations montrent que celles-ci pourraient quasiment doubler cette année par rapport à 2020 (56% cette année contre 28% l’an passé).

Ventes en ligne

Avec les achats en magasin drastiquement limités depuis près d’un an, Statistiques Canada avait déjà annoncé que les ventes en ligne sur l’année 2020 allaient largement dépasser celles de 2019. En effet, celles-ci ont augmenté de 110,8% entre ces deux années (de mai 2019 à mai 2020).

 Il est donc logique de voir les achats par internet exploser en prévision de la Saint-Valentin 2021, et de voir les trois autres catégories (centres commerciaux et magasins notamment) mentionnées reculer.

Cette étude a été élaborée à partir de données publiées par le Conseil québécois du commerce de détail. Ces chiffres ont été récoltés grâce à un sondage internet conduit par l’Observateur (entreprise de recherche marketing). Ce sondage a été réalisé auprès d’une communauté d’internautes aléatoirement recrutés de 10 000 consommateurs.

Les estimations réalisées par Hellosafe.ca sont basées sur les données accessibles pour l’année 2020 issues des organismes pré-cités, de même que sur un ensemble d’indicateurs économiques et de pouvoir d’achat pour 2021.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×