Actualités Économie Mission accomplie pour la desserte des communautés de la Basse-Côte-Nord

Mission accomplie pour la desserte des communautés de la Basse-Côte-Nord

Malgré un bris au navire Bella Desgagnés, l’opérateur de la desserte maritime de la Basse-Côte-Nord et de l’Île d’Anticosti, Relais Nordik, peut dire mission accomplie alors que toutes les marchandises ont été livrées à temps.

La saison de la desserte maritime s’est officiellement terminée la fin de semaine dernière, lorsque le NM Nordik Express, déployé d’urgence après le bris au Bella Desgagnés, a conclu le dernier voyage de la saison. Relais Nordik a été en mesure de réaliser huit voyages et de livrer pas moins de 1 954 tonnes de marchandises par la voie maritime après le bris du 16 décembre, et ce, afin d’assurer l’approvisionnement des citoyens de ces communautés isolées.



À ce total s’ajoutent les 66 tonnes de denrées périssables transportées par camion ou avion dans le cadre du service d’urgence mis en place par la STQ ainsi que 88 tonnes prises en charge plus tôt qu’à l’habitude par le service de désenclavement hivernal routier et aérien. Ce service, qui commence habituellement à la fin de la saison de desserte maritime, a été devancé par la STQ cette année compte tenu du contexte exceptionnel.

Pour l’ensemble de l’année, tout près de 20 000 tonnes métriques de marchandise ont transité vers Anticosti et la Basse-Côte-Nord via le service de desserte maritime.


Rappel des mesures mises en place après le bris au NM Bella Desgagnés

Le NM Bella Desgagnés a subi un bris à un moteur de propulsion le 16 décembre 2020. La STQ, en collaboration avec RNI, a mis en branle un plan de transport d’urgence par camion et par avion dès le 20 décembre pour distribuer les marchandises périssables qui étaient à bord du navire à ce moment et ainsi assurer l’approvisionnement des communautés.



Le 24 décembre, la STQ a annoncé le devancement du service de désenclavement hivernal routier et aérien pour assurer un approvisionnement rapide et fiable à la population en marchandises périssables. Du 7 au 31 janvier, elle a exceptionnellement offert le transport alternatif de passagers par avion.

RNI a de son côté été en mesure de remettre rapidement en service le NM Nordik Express, qui n’avait pas navigué depuis près de 4 ans, pour assurer la relève du NM Bella Desgagnés.


 « Pour Relais Nordik, c’est mission accomplie. L’année s’est bien terminée puisque nous avons pu livrer l’ensemble des marchandises. Après le bris à notre navire principal, nous sommes parvenus à remettre en service le NM Nordik Express qui n’avait pas navigué depuis 4 ans. Nous avons opéré le NM Bella Desgagnés avec un seul moteur, appuyé par un remorqueur. Il faut se rappeler que le remorqueur a traversé la province par la route le 25 décembre pour nous permettre de faire ça. Le MTQ, la STQ, la Sécurité publique, Groupe Desgagnés, Relais Nordik, tout le monde a travaillé d’arrache-pied pour que cela fonctionne et que nous puissions terminer la saison de façon positive », commente le président-directeur général de Relais Nordik, Francis Roy.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×