Nouvelle de 19 h Un ami des artistes a disparu

Un ami des artistes a disparu

Et sa perte suscite de l’inquiétude

Des artistes en arts visuels de Rimouski, photographes, peintres et illustrateurs, déplorent la perte d’un ami et d’un commerçant qui leur rendait de fiers services.

Même si Michel Vercammen, propriétaire de la boutique Sammy Joe, est décédé le 19 janvier, c’est seulement dans les derniers jours qu’une cliente et amie, l’artiste bien connue Caroline Jacques, a appris son décès, en voyant que l’entreprise procède à une vente de liquidation. Madame Jacques tient à lui rendre hommage au nom de tous ses collègues. Il a consacré une trentaine d’années à son commerce.



Caroline Jacques, une artiste professionnelle, anime des ateliers de peinture pour combattre l’isolement chez des personnes atteintes de santé mentale, dans une organisation informelle appelée « Les Insoumis » qui compte 25 membres. « Si dans une année, on avait besoin de matériel d’artiste pour 10 000 $, Michel nous le laissait pour peut-être 5 000 $. Encore un mois avant son décès, alors que je le rencontrais avec mon conjoint, il nous disait qu’on pourrait compter sur lui tant qu’il serait en vie. Un mois plus tard, il n’était plus là. C’est ironique et c’est triste de penser à ça. »

Généreux


« On peut dire que c’était un ami des artistes. Il a toujours été très généreux avec Les Insoumis. On n’est même pas une organisation à but non lucratif (OBNL). On reçoit des sous de la Fondation de l’hôpital pour nos projets. Michel connaissait le contexte, que c’était pour une bonne cause. Il faisait tellement de bons prix, c’était fou. Il fournissait surtout de la peinture, des pinceaux, des toiles et des encadrements. Il aidait des artistes qui sont en arts visuels. « Venez nous voir, vous êtes de bons clients, on va s’arranger », disait-il souvent. Il nous a aidés à confectionner des paniers-cadeaux pour nos 25 membres », rappelle madame Jacques.

Caroline Jacques (Photo: courtoisie)

Inquiétudes



Caroline Jacques confie que si la boutique Sammy Jo ferme ses portes, les artistes en arts visuels pourraient ne plus savoir vers qui se tourner.

« Il y a une autre entreprise du même genre à Rimouski qui est sur le point de fermer ses portes. On peut se demander vers qui on va pouvoir se tourner. On se retrouve avec un manque, à Rimouski. L’Hôpital et le CLSC qui parrainent les Insoumis nous disent souvent qu’il faut acheter localement. On avait une super belle collaboration avec monsieur Vercammen », estime madame Jacques.


Monsieur Vercammen est décédé à l’hôpital Régional de Rimouski, à l’âge de 80 ans et 4 mois. Il était l’époux de dame Fernande Fournier. Il était le fils de feu monsieur Émile Vercammen et de feu dame Madeleine Boudart.

Dans le deuil

Ses funérailles sont eu lieu le samedi 23 janvier. Outre son épouse Fernande Fournier, il laisse dans le deuil ses enfants Maryline (Jean Cadieux) et Pascal (Sylvie Tassé), ainsi que leur mère Alfreda Aimée; ses petits-enfants Martin Cadieux, Valérie Cadieux (Sony Audette), Marie-Katherine Vercammen et Sammy-Jo Vercammen; ses sept arrière-petits-enfants; ses beaux-enfants Isabelle (Walid) et Patricia (Alexandre), ainsi que leurs enfants; ses beaux-frères et belles-sœurs de la famille Fournier; ses neveux et nièces; de nombreux parents et amis.

Les parents et amis sont invités à faire un don à l’Association du cancer de l’Est du Québec par le biais de son site internet : https://www.jedonneenligne.org/aceq/


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×