COVID-19 Deux semaines de veille sanitaire au Cégep de Matane en raison d'éclosion...

Deux semaines de veille sanitaire au Cégep de Matane en raison d’éclosion de la COVID-19

À la suite de la découverte de cinq cas positifs à la COVID-19, quatre étudiants et un enseignant, une veille sanitaire de 14 jours est en cours au Cégep de Matane.

La Direction régionale de la santé publique se chargera d’effectuer un accompagnement approfondi avec le cégep sur une durée de 14 jours après la détection du dernier cas, jusqu’à ce que la situation soit de nouveau jugée sécuritaire.



Une enquête et des dépistages en cours

Dans un message envoyé jeudi soir à l’ensemble de la communauté collégiale, le Cégep de Matane a transmis l’information de la santé publique annonçant cette éclosion. Au cours des prochaines semaines, l’établissement collaborera intensément avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent pour appliquer la meilleure stratégie possible, dans le but de limiter l’épidémie, circonscrite pour l’instant à des personnes liées à un programme d’études particulier. Une enquête et un dépistage ciblé des cas contact ont été mis en place. Les personnes concernées ont été directement prévenues par la santé publique et invitées à se faire tester au plus tôt.


À l’approche de la semaine de rattrapage débutant le 8 mars, avec l’accord de la santé publique, le Cégep de Matane a décidé une suspension préventive des cours à l’enseignement régulier ce vendredi. Dans le but d’informer au mieux la communauté collégiale de la situation, une rencontre en ligne s’est aussi déroulée ce 5 mars avec les membres du personnel, pour évoquer les actions mises en œuvre en collaboration avec les autorités sanitaires. Tous les étudiants ont également été informés des derniers développements de cette éclosion. Un suivi approfondi de la situation sera effectué au cours des prochains jours.

Quelles actions mises en œuvre?



En attendant l’évolution de l’enquête menée par le CISSS du Bas-Saint-Laurent auprès des personnes infectées, pour déterminer l’origine de la contamination, ainsi que les résultats des tests de dépistage effectués par les cas contact, le Cégep de Matane a tenu à se montrer rassurant. « Non seulement la Direction régionale de la santé publique a confirmé la pertinence des mesures sanitaires appliquées au cégep, mais elle a mentionné que l’efficacité de ces dernières aurait permis de circonscrire la propagation du virus sur le campus », a déclaré le directeur général du cégep, Pierre Bédard.

Le cégep rappelle en effet qu’il est moins fréquenté en raison du caractère hybride de la session et surtout qu’il bénéficie de mesures sanitaires variées comme l’entrée par une seule porte, l’ajout d’agents de sécurité qui effectuent la distribution quotidienne et constante de masques de procédure, la désinfection systématique des mains et des surfaces de travail, l’exclusion des personnes symptomatiques ou encore le recours aux consignes de distanciation physique. L’établissement annonce qu’il profitera de la semaine de rattrapage pour procéder à une désinfection intensive des lieux et à une nouvelle campagne interne de sensibilisation accrue au respect rigoureux de ces consignes.


Quelles recommandations de la santé publique?

La Direction régionale de la santé publique, dans son message transmis jeudi, a surtout rappelé l’importance de porter une attention particulière à l’apparition des symptômes de la COVID-19. Il est demandé, en cas de doute, de rester à la maison, de consulter le guide d’autosoins développé pendant la pandémie et de passer un test en appelant au 1 877 644-4545 ou en cliquant sur le lien suivant. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rappelle aussi que les cas de grippes étant inexistants sur le territoire, les risques sont très élevés qu’un syndrome grippal s’apparente à une infection par le SARS-CoV-2. Un outil d’autoévaluation des symptômes a été mis à la disposition de la population à cet effet.  

À noter que la santé publique n’a détecté aucun problème du côté du Centre d’activité physique, où les mesures préventives sont très strictes et qui ne fermera donc pas ses portes.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×