Actualités Société Quand des femmes d’action mettent en valeur l'agriculture locale

Quand des femmes d’action mettent en valeur l’agriculture locale

C’est le hasard qui fait qu’en 2020-2021, les rênes du Marché public de Rimouski sont tenues par huit femmes, toutes fermement engagées dans leur entreprise ou dans la mission du Marché public.

Une de ces femmes, Nathalie Decaigny, cumule un engagement ininterrompu comme administratrice, depuis les premières heures de l’entreprise d’économie sociale en 2008.



Cette ingénieure agronome a quitté sa Belgique natale en 1996 à la recherche du feu sacré. Quelques années plus tard, le Marché public s’est placé sur sa route ce qui a permis à son entreprise, le Domaine ACER, comme à une cinquantaine d’autres au fil des ans, de venir à la rencontre des consommateurs.

C’est avec chaleur que Nathalie raconte qu’on fait équipe, qu’elle est là pour faire avancer le marché. « Nous avons réellement à cœur de promouvoir une agriculture de proximité, de rapprocher les consommateurs et les artisans et de construire ensemble un monde meilleur. On y débat, on y partage des idées et des valeurs, et j’y ai beaucoup de plaisir. »


Une équipe bienveillante

Elle se rappelle avoir lu quelque part « Comme on prend plaisir à nourrir les gens qu’on aime, apprenons à aimer les gens qui nous nourrissent ». « C’est aussi ça notre marché pour moi, des artisans qui nous nourrissent par des produits et des valeurs d’une qualité exceptionnelle et, pour faire de notre marché une réussite, une équipe bienveillante qui me nourrit l’esprit et dont j’aimerais continuer à faire partie », dit-elle.



Conseil d’administration

Le conseil d’administration du Marché public de Rimouski compte huit membres dont deux productrices agricoles avec Aurélie Turcotte, Le Broutard des Appalaches, et Laurence Fischer-Rousseau, Ferme du Vert Mouton, 3 transformatrices agroalimentaires, avec Nathalie Decaigny, Marise Bélanger, Manger Saison, et Sophie Bélanger, Les Gâteaux Enchantés. Enfin, Mylène Gagnon et Sylvi Racine siègent comme consommatrices. Le seul producteur élu au conseil d’administration lors de l’assemblée générale de l’organisme en 2020 a finalement libéré son siège en cours de mandat.


La huitième femme à la barre du Marché public est Maude-Alex St-Denis, coordonnatrice. En plus d’appuyer d’une main de maître le conseil d’administration, elle est la voix du Marché dans les médias, auprès des exposants, des partenaires et de plusieurs consommateurs.

L’assemblée générale du Marché public est prévue le 23 mars, en formule virtuelle, quelques jours avant le marché de Pâques. Des postes sont à combler. Appel aux intéressés.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×