COVID-19 L’enregistrement pour la vaccination connaîtrait certains ratés

L’enregistrement pour la vaccination connaîtrait certains ratés

La procédure pour obtenir un rendez-vous afin d’obtenir le vaccin contre la COVID-19 connaîtrait certains ratés.

Un lecteur de Rimouski, Ghislain Dionne, nous a fait parvenir le message suivant :



« Juste pour vous informer que nous sommes encouragés, les 75 ans et plus. Hier et aujourd’hui (plus tôt cette semaine), j’ai tenté de m’inscrire sur le Web. Je n’ai pas réussi. Ça semblait complet. Pourtant les plages antérieurement disponibles se situaient durant les fins de semaine. Têtu, je me suis risqué par voie téléphonique. Hier après plus de 40 minutes d’attente, je me suis découragé et j’ai rompu la communication », explique-t-il.

« Aujourd’hui, après plus 40 minutes, un peu plus patient, j’ai réussi à parler à une téléphoniste. Elle m’a confirmé qu’aucune place n’était disponible avant la fin d’avril. Elle m’a offert d’aller vérifier à Mont-Joli et j’ai refusé. Il faudrait peut-être que le gouvernement donne l’heure juste et arrête de nous  inviter à nous inscrire au vaccin », ajoute monsieur Dionne.


On s’adapte!

« Vous savez comme tout le monde que tout ce qu’on vit avec la crise du coronavirus est inédit. Tout va très vite et nous tentons de nous adapter le mieux possible. Je dois dire qu’on ne m’a pas rapporté de problèmes d’attente au téléphone. Autrement les places de rendez-vous s’envolent effectivement très vite et on encourage les gens à aller régulièrement sur le site. Encore aujourd’hui, on a ajouté 3000 places en avril.  Mais les doses nous arrivent à un rythme effréné et on ouvre le plus vite possible les places au fur et à mesure. Ça doit surement assez bien aller, puisque les places pour des rendez-vous s’envolent rapidement », précise le conseiller aux communications du Centre intégré de santé et du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel.



Campagne de masse

C’est aujourd’hui, dans la MRC de la Matanie, que la campagne de vaccination de masse contre la COVID-19 est officiellement lancée au Bas-Saint-Laurent.


Au cours des prochains jours, ce sont 28 300 personnes qui seront vaccinées dans un premier temps. La campagne de vaccination va ensuite augmenter en cadence tant dans la Matanie, du côté du Colisée Béton-Provincial, que dans les sept autres sites de vaccination de masse désignés dans chacune des MRC du Bas-Saint-Laurent.

Dès la semaine prochaine, des vaccins seront administrés partout sur le territoire. Rappelons que la vaccination contre la COVID-19 a débuté le 24 décembre dernier au Bas-Saint-Laurent pour les résidents des CHSLD, des résidences privées pour personnes âgées (RPA), des ressources intermédiaires (RI) et des travailleurs de la santé de ces milieux.

À ce jour, plus de 12 100 personnes de la région ont reçu une première dose de vaccin, soit 6,1% de la population bas-laurentienne. Afin de faciliter cette importante campagne de vaccination, le CISSS du Bas-Saint-Laurent demande aux personnes avec un rendez-vous de se présenter seulement cinq minutes à l’avance, d’avoir leur carte d’assurance maladie en main et de porter idéalement un chandail à manche courte. Le processus complet de vaccination nécessite un maximum de 30 minutes. Notez bien que le vaccin contre la COVID-19 est gratuit.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×