Actualités Faits divers 50 mois de détention pour un trafiquant de stupéfiants

50 mois de détention pour un trafiquant de stupéfiants

L’enquête sur remise en liberté et l’enquête préliminaire de Dave Côté, 41 ans d’Amqui, devait se tenir vendredi dernier (12 mars) au palais de justice d’Amqui, mais les parties ont fait devancer le dossier au 9 mars et l’accusé a plaidé coupable aux accusations de possession et de trafic de stupéfiants auxquelles il faisait face.

Il a reçu une sentence globale de 50 mois de détention à laquelle le juge a retiré 138 jours de détention préventive purgés depuis son arrestation le 4 décembre 2020. Côté purgera donc une peine de 45 mois et 12 jours dans un pénitencier fédéral.



La peine comprend également une interdiction de posséder des armes de 10 ans ainsi qu’un prélèvement d’ADN pour analyse génétique.

Dave Côté a été arrêté le 4 décembre 2020 lors d’une opération de lutte aux trafiquants de stupéfiants menée par la Sureté du Québec. Rappelons que la détention préventive, soit le temps de prison fait avant l’imposition de la peine compte à 1,5 jour par journée de purgée.


« Le 4 décembre dernier, les enquêteurs de la Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, assisté par les enquêteurs et patrouilleurs du poste de la MRC de la Matapédia et d’un maître-chien, ont procédé à l’arrestation de Dave Côté 41 ans d’Amqui, vers 18 h, au moment où ce dernier se déplaçait à bord de son véhicule sur la route 132, à Trois-Pistoles », précise le sergent Claude Doiron, agent d’information de la SQ.

Des stupéfiants dans son véhicule



À bord de son véhicule, les policiers ont découvert une certaine quantité de stupéfiants qui a été saisie. Par la suite, une perquisition a été effectuée au domicile du suspect situé sur la route 132, à Amqui, où les policiers ont découvert d’autres stupéfiants.

Les policiers ont saisi environ 380 grammes de cocaïne, 1 156 comprimés de méthamphétamine, environ 2,7 kg de cannabis, environ 106 grammes de résine de cannabis et de l’argent comptant. Un véhicule de type “camionnette” a aussi été saisi en tant que bien infractionnel.


Cette enquête a été initiée il y a quelques mois, à la suite à d’informations reçues du public.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×