Actualités Économie L’industrie du mariage a perdu 257 M$ en raison de la crise...

L’industrie du mariage a perdu 257 M$ en raison de la crise sanitaire

La somme de 257 392 600 $ est la perte totale estimée par la compagnie d’assurances Hellosafe.ca qui aurait été essuyée par l’industrie du mariage au Québec en 2020, manque à gagner qui serait imputable au confinement et aux restrictions sanitaires.

« En effet, face à la pandémie de la COVID-19, beaucoup de fiancés ont annulé ou reporté leur mariage initialement prévu l’an passé », précise un communiqué de l’entreprise.



La forte baisse du nombre de mariages célébrés en 2020 par rapport à 2019 se traduit par une perte considérable de revenus pour les entreprises organisatrices de mariages. Les chiffres sont particulièrement éloquents en la matière, comme l’illustre le tableau ci-dessous, qui répertorie la baisse du nombre de mariages en comparaison du même mois l’année passée, et son corollaire de perte en chiffre d’affaires pour l’industrie:


L’année 2020 avait pourtant bien commencé pour l’industrie du mariage, avec un chiffre d’affaires en hausse par rapport à 2019. En effet, en février 2020, le chiffre d’affaires était supérieur de 50% soit environ 8 millions $ de gagnés en comparaison de février 2019.

Tendance inverse



La tendance s’inverse nettement à partir d’avril. En août, mois où le plus de mariages sont célébrés, le secteur enregistre une perte de plus de 61 millions$ entre 2019 et 2020 (-56,52% de chiffres d’affaires par rapport à août 2019), ce qui est évidemment considérable.

C’est néanmoins en juin que l’industrie du mariage connaît la plus forte baisse de son chiffre d’affaires en proportion, avec une perte de plus de 70% par rapport à 2019.


En 2020, 48,99% des mariages n’ont en effet pas eu lieu. La crise du COVID-19 et les réglementations gouvernementales ont notamment grandement bouleversé la haute saison des mariages (mai à octobre), dans laquelle 80% des mariages québécois ont habituellement lieu.

Concernant l’autre moitié, pour les couples qui ont décidé de maintenir leur mariage, ceux-ci auront dû tenir compte des instructions du gouvernement en matière de distanciation sociale et des restrictions de rassemblement, toujours en vigueur actuellement. Il faudra donc encore attendre avant de pouvoir réorganiser des mariages « comme avant »– sans jauge d’invités ni mesures sanitaires.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×