Actualités Éducation Les enseignants du Cégep seront en grève le 30 mars

Les enseignants du Cégep seront en grève le 30 mars

Le Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Rimouski (SEECR), affilié à la FEC-CSQ, annonce la tenue d’une journée de grève le mardi 30 mars prochain.

Le Syndicat précise que c’est devant l’impasse des négociations du secteur public et le cadre financier inflexible décrété unilatéralement par le gouvernement que cette décision repose.



Plus qu’un moyen de pression, la présidente de la FEC-CSQ, Lucie Piché, réitère que cette annonce de grève est un cri du cœur en faveur d’une négociation qui permettrait d’octroyer une meilleure reconnaissance de notre travail enseignant et, en bout de piste, d’offrir de meilleurs services aux étudiants.

« Les solutions que nous proposons face à la surcharge et au manque de ressources vécus au quotidien dans nos cégeps se butent depuis un an aux fins de non-recevoir du Conseil du trésor aux tables de négociation. Ce n’est pas de gaieté de cœur que nos membres font le choix de la grève. Il est de notre devoir de dénoncer le refus du gouvernement Legault d’octroyer des ressources supplémentaires afin de soutenir le personnel à bout de souffle et d’éviter que les services à la population ne s’engouffrent dans un cul-de-sac », dénonce Lucie Piché.


Urgent

La coordonnatrice du SEECR, Marie-Josée Boudreau, abonde en ce sens. « Il est urgent d’agir. Il y aura bientôt un an que nous sommes sans contrat de travail. On nous félicite d’avoir réussi à tenir le réseau à bout de bras pendant la pandémie, tout en refusant de nous écouter et de négocier réellement nos conditions de travail. »



Le Syndicat précise que cet exercice de la grève s’inscrit dans la foulée du mandat voté en février dernier par les membres de la CSQ. Ce mandat peut aller jusqu’à l’équivalent de cinq jours de grève s’il n’y a pas de déblocage des offres gouvernementales dans le cadre de la négociation.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×