Actualités Politique La Ville de Mont-Joli va de l’avant avec la démolition du Stade...

La Ville de Mont-Joli va de l’avant avec la démolition du Stade du Centenaire

Après s’être entendue avec le groupe Minville Pharma pour la vente du stationnement du Stade du Centenaire, la Ville de Mont-Joli entend maintenant aller de l’avant avec la démolition de l’ancien aréna.

« Nous avons eu le temps de réfléchir longuement sur l’avenir du Stade du Centenaire. Pour plusieurs raisons, la démolition s’avère l’option à privilégier. Nous avons analysé différentes possibilités, mais chaque fois les coûts d’une conversion se révèlent trop élevés », explique le maire Martin Soucy. « Pendant un temps, nous avions même pensé y loger la caserne incendie avant d’opter pour une nouvelle construction. Sage décision, tout le monde en conviendra », poursuit M. Soucy.



Construit en 1947

Le Stade du Centenaire a été construit en 1947 et inauguré en décembre de la même année. Les derniers travaux d’envergure qui y ont été exécutés remontent à 1980, année du centenaire de la ville, qui a aussi inspiré le nom du bâtiment.


À l’automne 2017, une étude préliminaire réalisée par un consortium d’architectes et d’ingénieurs identifiait parmi les travaux majeurs à réaliser le remplacement de la toiture. De plus, le vieux bâtiment n’est pas isolé et ses installations sont vétustes (système de réfrigération au fréon, etc.). La conversion et la mise aux normes de l’édifice représenteraient à coup sûr une dépense trop élevée pour envisager le conserver pour d’autres usages.

Un immeuble commercial sera construit



Le groupe Miville Pharma, qui exploite les deux pharmacies Uniprix de Mont-Joli, s’engage à moyen terme à construire un immeuble commercial d’importance sur ce site. Cette transaction vient ainsi consolider la vocation commerciale de ce secteur situé dans un axe très achalandé.

« C’est un site au potentiel commercial élevé que l’on doit exploiter au mieux. La vente du terrain situé en face du Stade du Centenaire nous confirme que nous nous engageons dans la bonne direction. C’est un pôle commercial attractif, un axe très achalandé, particulièrement en haute saison », souligne le maire Martin Soucy.


Le site pourrait en effet accueillir des enseignes de restauration, de vente au détail ou de commerce de proximité. « Avec cette nouvelle offre, qui s’inscrit parfaitement dans la dynamique commerciale de cette zone, nous serons en mesure de répondre aux attentes de promoteurs qui voudront s’établir chez nous », conclut le maire de la Ville de Mont-Joli.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×